Les obsèques de Marie-Louise Fort, maire de Sens, auront lieu mercredi

Publié le Mis à jour le

Un dernier hommage sera rendu mercredi matin à Marie-Louise Fort, en la cathédrale de Sens. Le conseil municipal devra rapidement désigner un ou une successeur à la maire, décédée subitement dans la nuit de vendredi à samedi.

Après le choc, le temps du recueillement et des adieux. Les obsèques de Marie-Louise Fort seront célébrées ce mercredi 28 septembre, à 10h, en la cathédrale Saint-Etienne de Sens. La maire (LR) est décédée subitement dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 71 ans. Les réactions émues et les hommages ont afflué suite à l'annonce de son décès, saluant 45 ans d'engagement politique, avec en point d'orgue la reconnaissance pénale de l'inceste, à la fin des années 2000.

MISE À JOUR mardi 27/09 : 2 écrans seront installés au sein de la cathédrale, ainsi qu'un écran géant place de la République. La police municipale motorisée escortera le cercueil jusqu'à l'entrée de la cathédrale Saint-Etienne. La rue de la République et la rue Drapès seront interdites à la circulation mercredi matin.

La priorité est de rendre un bel hommage

Paul-Antoine de Carville

premier adjoint à la ville de Sens

En attendant la nomination d'un ou d'une successeur à la mairie de Sens, c'est le premier adjoint qui gère les affaires courantes, pour une durée de 2 semaines maximum. Il s'agit en l'occurence de Paul-Antoine de Carville. "La priorité est d'organiser les obsèques, de rendre un bel hommage à Marie-Louise, explique-t-il. Il y aura énormément de monde présent, la famille, des personnalités. Il faut qu'on pense d'abord à la sécurité de ces obsèques. Il n'y aura donc pas de mouvement au niveau de la mairie avant plusieurs jours".

direction du conducteur, qui prend malgré tout la fuite.

►À LIRE AUSSI : Décès de Marie-Louise Fort : retour sur 45 ans de combats de l'ancienne maire de Sens

Qui pour succéder à Marie-Louise Fort ?

Le benjamin de l'équipe municipale (31 ans) peut-il être nommé maire ? Oui, mais Paul-Antoine de Carville n'est pas le seul à avoir droit de cité : Clarisse Quentin, actuelle 2e adjointe et candidate malheureuse à la députation en 2017, apparaît notamment comme l'une des plus légitimes à la succession. En tout état de cause, les Sénonais et les Sénonaises n'auront pas à se déplacer une nouvelle fois aux urnes : le futur maire sera désigné lors du prochain conseil municipal, à une date qui n'est pas encore définie. "On abordera les questions de succession la semaine prochaine", indique Pierre-Antoine de Carville.

Marie-Louise Fort étant aussi présidente du Grand Sénonais, il faudra aussi nommer quelqu'un à la tête de l'agglomération. C'est le premier vice-président, Marc Botin, qui assure l'intérim.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité