Vézelay : la colline éternelle installe des bornes pour sécuriser les lieux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tiphaine Pfeiffer .

Afin de limiter la circulation automobile et les risques d'attentats, la préfecture de l'Yonne a installé dix bornes de sécurité à Vézelay. Une mesure qui rassure les visiteurs.

Vézelay accueille chaque année près d'un million de visiteurs et de pélerins.

C'est le site touristique et religieux le plus visité de Bourgogne. A ce titre, il fait partie des lieux que l'Etat doit sécuriser en priorité dans le cadre de l'opération "Grand site".




Après les attentats commis à Nice et en Allemagne au moyen de véhicules,

la préfecture de l'Yonne a décidé de restreindre l'accès au village de Vézelay grâce à l'installation de dix bornes de sécurité télécommandées.

Elles permettent de réguler la circulation en fonction de l'affluence sur le site.






Un site à préserver



L'objectif est de sécuriser les rues en toute discrétion.

Il n'est pas question de dénaturer le paysage: 
la Basilique Sainte-Marie-Madeleine est classée au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979.

Il ne s'agit pas non plus d'empêcher l'activité commerciale ou de générer du stress.

D'ailleurs, le système de bornes électriques semble rassurer les touristes. 



Il convient également à la communauté jésuite qui réside à l'année sur la colline éternelle.

Les moines des Fraternités monastiques de Jérusalem souhaitent que la sérénité des lieux ne soit pas perturbée afin d'accueillir au mieux 
les pélerins qui font escale sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.



En 2018, un système de vidéosurveillance viendra s'ajouter au dispositif.



Un reportage de Fabienne Acosta, Yoann Etienne et Maximme Ozel.



Intervenants :


  • Claudine Guillain et Jacques Brimaud, touristes
  • Rebecca Collen, touriste américain
  • Hubert Barbieux, maire de Vézelay (SE)
  • Jean-Christophe Moraud, préfet de l'Yonne
  • Frère Grégoire, recteur de la Basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay










Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité