L'Yonne a accueilli les championnats de France de boules lyonnaises

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexis Perché

Ce dernier week-end d’août 2017 se sont tenus à Auxerre les championnats de France, traditionnels en simple, de boules lyonnaises. Le gratin national s'est affronté dans l'Yonne qui accueillait pour la première fois les championnats d'une discipline à ne surtout pas confondre avec la pétanque !

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Des boules, des joueurs qui tirent, qui pointent, ajoutez-y le soleil et l'été : ça ressemble à la pétanque mais c'est en fait une partie de boules lyonnaises.

Ce dimanche 27 août 2017 avaient lieu les championnats de France de Boules lyonnaises.

Les joueurs Franc-Comtois et Bourguignon se sont inclinés en quarts de finale de ces championnats qui ont réuni 400 participants.

A ne pas confondre avec la pétanque !


« Les boules sont plus lourdes, elles font 1 kg au lieu de 700 g. La distance n’est pas la même : à la pétanque on joue entre 6 et 10 mètres, nous on joue entre 12,50 et 19,50 mètres. Ça demande plus d'efforts physiques », explique Rudhy Fernandez, licencié à l'AJA.

Des joueurs qui prennent leur élan et courent pour tirer : voici la principale différence avec la pétanque, celle qui saute aux yeux.

Les boules lyonnaises, Théo Paget est tombé dedans à l'âge de 4 ou 5 ans. C’est une véritable passion depuis pour ce jeune Franc-comtois, récent champion de France de la discipline en double.

Les boules lyonnaises attirent aussi des femmes, mais la discipline reste encore confidentielle.

Le sport-boules, c'est son autre nom, postule pour être sport olympique aux JO.




Un reportage de Baziz Djaouti, Julianne Paul et Laurence Crotet-Beudet.

Intervenants :

- Rudhy Fernandez, AJA boules
- Théo Paget, 17 ans, ASM Belfort
- François Richard, organisation, Aja boules