• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : Paulo Da Silva Moreira, En Marche dans la 1ère circonscription

Appel au rassemblement derrière Emmanuel Macron le 27 avril 2017 / © DR
Appel au rassemblement derrière Emmanuel Macron le 27 avril 2017 / © DR

Le maire de Treigny, Paulo Da Silva Moreira est investi par la République En marche dans la 1ère circonscription de l’Yonne ce 11 mai 2017. Son suppléant sera Mathieu Debain, kinesithérapeuthe de l'AJA. 

Par Tiphaine Pfeiffer

C’est officiel : le candidat de la République en marche de la 1ère circonscription d’Auxerre-Puisaye sera Paulo Da Silva Moreira. Le maire de Treigny, médecin, avait officialisé sa candidature en février dernier en tant que candidat de la société civile divers gauche soutenu par le Parti socialiste. Son suppléant est le socialiste Mathieu Debain, kinésithérapeute de l’AJA.

Ils affronteront le très médiatique député Les Républicains Guillaume Larrivé  élu en 2012. 


Paolo Da Silva Moreira, un élu investi en Puisaye

Maire DVG de Treigny / © DR
Maire DVG de Treigny / © DR

Autrefois parisien, Paulo Da Silva Moreira est venu s’installer comme médecin à Saint-Sauveur-en-Puisaye. D’abord conseiller municipal de Treigny en 2008, élu communautaire à la Communauté de communes de Saint-Sauveur-en-Puisaye, il est maire de Treigny depuis 2014.

« Je me revendique donc d'abord comme un homme de terrain qui connaît parfaitement les difficultés quotidiennes des administrés. L'expérience accumulée au cours de mes différents mandats mais aussi au cours de ma vie professionnelle sera un atout. D'ailleurs, c'est ce que la population attend »
Paulo Da Silva Moreira le 19 février 2017

Agé de 52 ans, il a participé à la création de la première Maison de Santé de l'Yonne à Saint-Sauveur en contrebas du Musée Colette. Ils sont une dizaine : médecins généralistes, orthophoniste, psychologue, diététicienne, kinésithérapeute à travailler ensemble. Un bon moyen de rompre l'isolement.

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus