Tempête Ciaran. Dans les communes littorales, des sacs de sable pour se protéger de la houle

Pour se protéger contre la houle et les vents violents, les communes bretonnes n'ont pas d'autre choix que celui de prendre des mesures d'urgence, y compris pour protéger les dunes de sable. Sur le littoral, les sacs de sable s'accumulent pour tenter de renforcer les cordons dunaires.

"Les ouvriers vont rester encore sur place mercredi et jeudi : l'urgence est là", constate Nathalie Carrot-Tanneau, maire de la commune de Treffiagat dans le Finistère. Sur la dune de Léhan, cinq artisans travaillent sans relâche. Il reste en effet moins de 48 heures avant l'arrivée de la tempête Ciaran sur les côtes bretonnes. La dune de Léhan risque de souffrir des conséquences de la forte houle alors que sur les côtes du Finistère, dans la nuit de mercredi à jeudi, Météo-France prévoit des rafales pouvant atteindre les 150km/h. Des valeurs qui pourraient encore être revues à la hausse.

Renforcer une dune déjà fragile

Trois des quatre départements bretons ont d'ailleurs été placés en vigilance orange par Météo-France : le Morbihan, les Côtes-d'Armor, et donc le Finistère. "Aujourd'hui, nous sommes vraiment sur de la prévention, pas sur du long terme", complète Nathalie Carrot-Tanneau. Plusieurs camions à la benne remplie de sable se sont relayés afin de renforcer le cordon dunaire. Ces mesures d'urgence devraient permettre à la dune de Léhan de résister à la tempête Ciaran.

À lire aussi : Tempête Ciaran. Avec 1 200 bateaux à protéger, ce port breton se prépare face aux rafales du Sud

La dune de Léhan est déjà très fragilisée et touchée par l'érosion marine. En 2020, des travaux d'enrochement avaient été lancés en urgence. La tempête Aiden avait alors emporté des pans entiers de la dune.

La prévention se fait aussi en direction du public. A Audierne par exemple, des barrières métalliques, portant un panneau "Route inondée", sont installées pour empêcher la circulation des personnes en bord de mer. De quoi décourager les plus téméraires. 

À lire aussi : Tempête Céline. "On a trop attendu, et maintenant, il faut tout reconstruire" : des ouvrages portuaires détruits par la houle

Dans d'autres communes bretonnes, des mesures de protection du littoral ont été mises en place. À Saint-Pierre-Quiberon, des sacs de sable ont été disposés en bord de plage.

À lire aussi : Tempête Ciaran. "On fait le dos rond". Sur l'île de Sein, les habitants se préparent au coup de tabac

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité