Mobilisation contre les violences policières à Rennes : la préfecture interdit la manifestation

Plusieurs organisations ou collectifs appellent à un rassemblement samedi 6 juin, contre les violences policières et le racisme. La préfecture interdit cette manifestation pour des raisons sanitaires. 
Une marche a eu lieu en 2019, en hommage à Babacar mort après l'intervention de la police à Maurepas
Une marche a eu lieu en 2019, en hommage à Babacar mort après l'intervention de la police à Maurepas © France Télévisions

Des collectifs et organisations appellent à un rassemblement sur l'esplanade Charles de Gaulle à Rennes ce samedi 6 juin, "Pour Babacar, Adama et les autres". Cette mobilisation se veut contre les violences policières et le racisme. La mort de Georges Floyd aux Etats-Unis a suscité l'indignation et rejaillit dans d'autres pays.

A Rennes, le décès de Babacar Gueye, après l'intervention de la police dans un immeuble, entraîne des manifestations depuis cinq ans. 

 

Une manifestation interdite

 

Dans un communiqué la préfecture annonce l'interdiction du rassemblement prévu samedi, mettant en avant la crise sanitaire liée au Covid-19. "Tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes est interdit sur l’ensemble du territoire national."

Et d'ajouter : "Si la liberté de manifester est garantie par notre dispositif légal, elle doit être conciliée avec les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid-19 et le respect de l’ordre public. La préfète d’Ille-et-Vilaine appelle donc chacun à faire preuve de responsabilité."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social police société sécurité