Réseaux Sociaux. L'émoji drapeau breton une nouvelle fois plébiscité par les internautes, selon ses promoteurs

L'emoji drapeau breton a été utilisé 51 149 fois dans des messages postés sur les réseaux sociaux, avec une belle présence des hashtags #EmojiBZH, #BZH et #GwennHaDu entre le 9 et 19 mai dernier, se réjouit la Région Bretagne. Mais l'icône reste dans les tiroirs des plateformes comme Twitter ou WhatsApp pour le moment.

Dix jours pour plébisciter l'émoji Gwenn Ha Du sur les réseaux sociaux. C'était le défi d'une nouvelle période probatoire durant laquelle, moyennant quelques manipulations peu intuitives, les internautes pouvaient imposer l'icone sur le réseau social Twitter.

Le petit symbole a été généré 51 149 fois, en 10 jours, sur Twitter, se réjouit la Région Bretagne dans un communiqué, ce qui " a une nouvelle fois prouvé que la Bretagne méritait son emoji drapeau".

Une première candidature avait été en effet retoquée une première fois en 2020. Durant 28 jours, le drapeau breton avait flotté plus de 400 000 fois sur le réseau social.

Portée par la présence d'Alvan et Ahez à l'Eurovision, la campagne éclair qui vient de s'achever est sur le même niveau d'adhésion. Le 14 mai, note le fond de dotation .BZH, les mots "Alvan et Ahez" ont été associés à des mots clés liés à notre région, comme “Bretagne”, “#EmojiBZH”, “#BZH” ou encore “breton”.

Selon le site Talwalker, les tweets contenant ces mots-dièse ont été générés depuis une centaine de pays.

"Une superbe vitrine pour la Bretagne et la culture bretonne" indique le communiqué, qui "conforte notre travail de fond pour convaincre les plateformes d’activer notre emoji breton" note David Lesvenan, du fond de dotation .BZH.

Car les plateformes restent à convaincre pour qu'elles intègrent directement l'émoji drapeau breton, comme c'est d'ailleurs le cas pour le drapeau texan, sur la messagerie WhatsApp.

En attendant, le Gwenn Ha Du s'affiche "IRL" (dans la vraie vie) sur un passage piéton de Quimper.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité