C'est bien un loup qui a été retrouvé dans la forêt de Langonnet. Il venait d'Allemagne ou de Belgique

L'Office Français de la Biodiversité, chargé des investigations, a pu faire confirmer que le grand canidé, retrouvé mort en février dans une forêt à Langonnet, dans le Morbihan, était un mâle au profil génétique de loup d'Europe central et de l'Est (Canis lupus lupus W1).

En février 2024,  un grand canidé était retrouvé mort dans le bois de Conveau, à Langonnet (56). Une enquête judiciaire,  avait été ouverte, sous l'autorité du procureur de la République de Lorient, pour déterminer s'il s'agissait bien d'un loup gris et les causes de sa mort.

A LIRE

L'enquête pour déterminer si le grand canidé retrouvé mort dans le Morbihan est un loup gris se poursuit

L'animal avait été trouvé par un promeneur dans un bois situé dans le massif de Convaux, sur la commune de Langonnet. Peu de jours avant, une information circulait sur un canidé, criblé de plomb", qui avait été percuté par une voiture.

L'enquête a déterminé que le cadavre du grand canidé autopsié ne comportait pas de restes de projectiles.

Un loup qui viendrait d'Allemagne ou de Belgique

L'Office Français de la Biodiversité, chargé des investigations, a pu faire confirmer que le grand canidé était un mâle au profil génétique de loup d'Europe centrale et de l'Est (Canis lupus lupus W1).

Le plus probable est que cet individu vienne d'Allemagne ou de Belgique.

Par ailleurs, l'autopsie, a permis de confirmer le caractère accidentel du décès, à la suite d’une collision avec un véhicule.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité