Assassinat de Jean-Christophe Mocchi : deux personnes mises en examen

Présentés lundi en début de soirée à un juge d'instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, deux hommes ont été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Jean-Christophe Mocchi. Tous deux ont été été incarcérés ce mardi matin à l'aube. Dans ce même dossier, deux autres personnes ont été placées sous le statut de témoin assisté.

Dans la nuit du 15 au 16 mai, deux hommes ont été mis en examen par un juge d'instruction de la Jirs de Marseille, en charge de l'enquête sur l'assassinat de Jean-Christophe Mocchi.

Appien Coti est poursuivi pour meurtre avec préméditation et association de malfaiteurs en bande organisée en vue de commettre un crime. Âgé de 33 ans, ce restaurateur de Propriano a également été placé sous le statut de témoin assisté pour recel en bande organisée et incendie d'un véhicule.

Il a été placé en détention provisoire ce mardi matin vers 5 heures.

Sa défense, assurée par Mes Charlotte Cesari et Erick Campana, devrait faire appel de son mandat de dépôt et déposer une requête en nullité pour sa mise en examen. Ses avocats évoquent des "défauts d'indices graves et concordants".

"Mon client a un alibi qui a été reconnu en procédure", souligne Me Charlotte Cesari.

Théophile Mondoloni a été quant à lui mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime. Il a également été placé en détention provisoire. 

Selon nos informations, il conteste les faits qui lui sont reprochés.

Contacté, son avocat n'a pu être joint pour l'instant.

Témoins assistés

Les deux personnes mises en examen avaient été transférées à Marseille lundi 15 mai avec deux autres hommes qui ont été placés sous le statut de témoin assisté. Tous deux ont été laissés libres à l'issue de leur présentation devant le magistrat instructeur de la Jirs.

Samedi 13 mai, un mandat d'amener avait été décerné à l'encontre de ces quatre personnes originaires du Sartenais-Valinco. Cela faisait suite à leur placement en garde à vue qui avait débuté le 9 mai dernier.

Dans ce dossier, cinq autres personnes avaient été entendues par les enquêteurs avant d'être relâchées sans aucune charge retenue contre elles.

Assassiné en juin 2022

Pour rappel, Jean-Christophe Mocchi a été assassiné le 24 juin 2022 alors qu'il se trouvait attablé à la terrasse d'un bar de Propriano. 

Chef d'entreprise très connu dans la région du Sartenais-Valinco et juge consulaire au tribunal de commerce, l'homme âgé de 55 ans était le fils d'Émile Mocchi, ancien maire de Propriano de 1971 à 2001.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité