• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy: 19e édition de la quinzaine du commerce équitable

En Alsace et en Lorraine, du 11 au 26 mai, c'est la quinzaine du commerce équitable. Au programme : conférences, débats, rencontres avec des producteurs, ventes et dégustations de produits équitables. / © France3 Lorraine
En Alsace et en Lorraine, du 11 au 26 mai, c'est la quinzaine du commerce équitable. Au programme : conférences, débats, rencontres avec des producteurs, ventes et dégustations de produits équitables. / © France3 Lorraine

Du 11 au 26 mai 2019 en Lorraine et en Alsace, c’est la 19e édition de la Quinzaine du Commerce Equitable. A Nancy, Léonardo Mamami Peralta, producteur de café dans les Andes péruviennes (Pérou) est venu rencontrer des étudiants.

Par T. Jarvillet

"Commerce équitable et climat, même combat!"
C’est le thème de la 19e édition de la Quinzaine du Commerce Equitable du 11 au 26 mai 2019 en Alsace et en Lorraine. Au menu de ce temps fort de l’année 2019 : échanges, rencontres et sensibilisation entre les professionnels et le grand public autour d’une consommation plus responsable.

Ce lundi 13 mai 2019, Léonardo Mamami Peralta, producteur de café dans les Andes péruviennes au Pérou  est venu jusqu’à Nancy rencontrer des étudiants.
Le café qu’il cultive est pratiqué selon le modèle équitable soucieux du bien-être des agriculteurs. Comme lui, 5000 familles vivent dignement au Pérou grâce à ce modèle économique.

"Grâce à cette agriculture, les familles ont de meilleures conditions de vie. Si on ne travaillait pas  selon ce modèle, nous serions aux mains des multinationales", précise Léonardo Mamami Peralta.

Le café de Léonardo, on peut le trouver par exemple dans une boutique de commerce équitable de Nancy avec  d’autres produits comme du chocolat, des céréales… Les prix sont supérieurs à ceux pratiqués par la grande distribution, ils sont fixés directement avec le producteur.

"Le prix est suffisamment rémunérateur pour que le producteur puisse correctement vivre avec sa famille, se soigner, payer des études aux enfants", indique Dominique Broséus, bénévole à l’association artisans du monde.

Si le circuit court et les produits bio ont le vent en poupe, le commerce équitable a un coût et peine à conquérir une nouvelle clientèle.

Conférences et débats, rencontres avec de producteurs, dégustations et ventes de produits équitables, tout le programme est ici =>


 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus