Metz : 1/2 finale du Meilleur Ouvrier de France section cuisine

Publié le Mis à jour le

Metz accueille jusque jeudi les épreuves du titre très prisé de M.O.F. Traduisez "Meilleur Ouvrier de France". 15 candidats ont planché aux pianos sous l'oeil attentif du chef lorrain Frédéric Anton, lul-même "M.O.F.".

Président du jury de cette 1/2 finale du concours Meilleur Ouvrier de France section cuisine, le chef Frédéric Anton, du Pré Catelan, veille au grain.


Au menu de cette épreuve, "bordure d'encornets comme une paëlla, avec moules et ailerons de volaille, du chorizo", et en plat principal "un pigeon cuit viennoise, avec une farce à gratin et des petits plans de foie gras avec des cèpes à l'intérieur", "une polenta comme une charlotte avec à l'intérieur des raisins et des cèpes" le tout servi avec une petite sauce vin rouge.




Énormément de technique et de travail dans cette redoutable épreuve culinaire qui n'aurait pas été désavouée par le grand François Vatel ou par Curnonsky lui-même !

Vient le moment tant redouté où les 8 membres du jury dégustent les préparations.



L'émotion est palpable, avec la finale en filigrane, et le titre tant convoité de M.O.F., pour devenir celui, reconnu par ses pairs, qui cultivera l'excellence.


durée de la vidéo: 01 min 48
Concours Meilleur Ouvrier de France