Cet article date de plus de 4 ans

En Alsace, le poinsettia est la fleur reine de Noël

Plante emblématique de la région pendant les fêtes de fin d'année, le poinsettia envahit à nouveau les rayons des fleuristes. Certaines entreprises d'horticulture en font pousser jusqu'à 40 000 au cours des mois de décembre et de novembre. Reportage dans une exploitation de Cernay (68).
Si elle connaît le succès pour les fêtes en Alsace, le poinsettia est une fleur plutôt originaire du Mexique.
Si elle connaît le succès pour les fêtes en Alsace, le poinsettia est une fleur plutôt originaire du Mexique.
En Alsace, le géranium est le roi de l’été. Mais pour Noël, il est remplacé par le poinsettia qui débarque en masse dans les commerces. « J'en achète pour ma maman, parce qu’elle veut avoir ses poinsettias tous les ans sur le rebord de sa fenêtre. Ça représente vraiment les fleurs de Noël, » raconte une cliente venue s’approvisionner dans une jardinerie.

Le poinsettia est une fierté régionale, labélisée « étoile d'Alsace ». À Cernay, la fleur étoilée pousse dans des serres, même si elle est plutôt originaire du Mexique. Mais ce n'est pas la seule particularité de cette plante.

« Elle a davantage besoin d'obscurité que de jour pour fleurir, signale un jardinier sous la serre. Comme le jour décroît en fin d’année, c’est à cette période qu’il fleurit ».
Rouge, rose ou tachetée. La robe du poinsettia change d’apparence, mais sa taille aussi. « C’est une seule bouture qu’on ne laisse pas se développer somme un poinsettia normal. Il y a des gens qui décorent leur sapin, avec un petit seau et un point de colle. »


Un succès de saison

Cette entreprise d'horticulture a produit près de 40 000 poinsettias cette année. La mise en pot commence dès le mois de juillet. Ce travail de longue haleine représente une part importante du chiffre d'affaires de la société.

« Ça représente entre 35 et 40% du chiffre. C’est très important, au niveau de la production surtout, puisque ça représente trois-quarts de la surface de production en novembre, » observe Franz Baldeck, le gérant de l’exploitation.

Ce marché saisonnier fleurissant attire des clients lointains. C'est le cas de Tony Aarnink, fleuriste venu spécialement de Haute-Marne. 160 km de route pour recharger son stock de poinsettias.


Ce qui l’attire ici, c’est « la qualité alsacienne. Autant que les géraniums au printemps, que les bégonias en été, que l’azalée ou le poinsettia en ce moment, c’est vrai que ce sont des produits exceptionnels, » reconnaît le fleuriste, installé à Bourbonne-les-Bains (52).

Le poinsettia est donc la fleur incontournable de cette fin d'année. Mais il vous reste bien sûr d'autres options pour décorer votre salon, comme la rose blanche ou le cactus de Noël.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie noël en alsace noël