Bas-Rhin : une tonne de poissons morts repêchés dans la Zorn

Publié le
Écrit par Buket Bagci .

Le dimanche 7 août avertis par un riverain, les membres de l'association de pêche de Geudertheim ont repêché une tonne de poissons morts dans la Zorn. Une enquête de la police de la faune et de la flore est en cours pour en déterminer les causes.

En arrivant sur place, les pêcheurs ne s'attendaient pas à voir un tel spectacle. Avertis par un riverain, le dimanche 7 août, les pêcheurs de l'association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique de Geudertheim (Aappma) sont venus repêcher les poissons morts dans la Zorn. 

En quarante-huit heures, ils ont repêché une tonne de poissons morts. "C'était pour la grande majorité des poissons souches nés dans la Zorn, certaines carpes pesaient quinze kilos, c'était des poissons qui devaient avoir trente ans", détaille Frédéric Muhl le président de l'Aappma. 

C'est à l'aide d'un bateau et de filets de pêches que les membres de l'association ont travaillé pour sortir de l'eau les poissons morts. "C'est avec le cœur lourd qu'on a fait ça, c'est triste en plus ça va être difficile de repeupler la rivière", déplore Frédéric Muhl. 

L'association a l'habitude de faire de l'alevinage deux à trois fois par an pour repeupler la rivière. "Là ça va être difficile parce qu'il faudra faire encore plus d'alevinage et surtout comme tout augmente ça coûte aussi beaucoup plus cher d'acheter des poissons", ajoute Frédéric Muhl.  

L'origine de ces décès soudain est pour l'heure inconnue. Mais selon les pêcheurs, les décès seraient en lien avec l'incendie du Moulin des Moines datant du 5 août. "L'eau avait une odeur de brûlé quand on est arrivé. Mais bon ce n'est pas de la faute du moulin, les pompiers ont fait ce qu'ils ont pu", raconte Frédéric Muhl.

C'est la police de la faune et de la flore qui doit déterminer les causes de ces morts subites. Une enquête est en cours.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité