REPLAY. "Démantèlement mais à condition d'hébergement" : le campement de migrants délocalisé en raison du feu d'artifice de Strasbourg

Publié le Mis à jour le
Écrit par Morgane Hecky .
19/20 Alsace lundi 11 juillet© France 3 Alsace

Depuis fin mai 2022, un campement de migrants a vu le jour parc de l’Étoile à Strasbourg, mais la ville souhaiterait les évacuer avant le 14 juillet puisque c'est sur cet emplacement que doit être tiré le feu d'artifice. Au menu, également du JT de France 3 Alsace, Bertrand Pauvert condamné par le tribunal de Mulhouse, le Bas-Rhin en vigilance sécheresse et des cours de natation pour éviter les noyades.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Ils viennent de l'Europe de l'Est, de Syrie ou encore d'Afrique. Depuis près de trois mois, une centaine de migrant se sont installés au Parc de l'étoile à Strasbourg, dans des conditions sanitaires délicates. Certains d'entre eux devaient être reçus ce matin par la ville, qui souhaiterait les évacuer avant le 14 juillet puisque c'est sur cet emplacement que doit être tiré le feu d'artifice. L'évacuation est imminente. Un militant s'exprime : " Rien qu'au niveau de la loi c'est complètement illégal de laisser des gens à la rue, notamment des enfants et des bébés. Hier soir il y avait encore une femme enceinte à deux semaines du terme qui était présente au campement de la mairie."

Une centaine de migrants sont en attente d'une solution pour trouver un hébergement d'urgence.
Militants et élus dénoncent l’inaction des pouvoirs publics, alors qu’une centaine de migrants attendent une solution d’hébergement d’urgence. Le député LFI-NUPES de la deuxième circonscription du Bas-Rhin, Emmanuel Fernandes, a interpellé la préfète dans une lettre le samedi 9 juillet. Pour accompagner cette missive, il indique que "Toute évacuation du campement du parc de l’Étoile ne saurait avoir lieu sans proposition d’une solution d’hébergement inconditionnel pour toutes et tous. C’est la préfecture, représentante de l'État, qui est responsable de la mise à disposition de cette solution d’hébergement."

Bertrand Pauvert condamné par le tribunal de Mulhouse

Au chapitre justice, Bertrand Pauvert, professeur de droit public à l'université de Mulhouse, a été condamné dans la matinée du 11 juillet par le tribunal de Mulhouse à douze mois de prison avec sursis et trois ans d'interdiction d'enseigner. Il était jugé notamment pour harcèlement sexuel auprès de ses étudiants. Lors de l’annonce de sa suspension en octobre 2021, Bertrand Pauvert parlait d’un "climat de harcèlement" à son encontre. "On fait tout pour me tuer", avait-il déclaré au micro de France 3 Alsace à l’époque, mettant en avant des raisons politiques. Car l’homme est un élu mulhousien, conseiller municipal et communautaire à la M2A. Lors des dernières élections municipales, il était en seconde place sur la liste du Rassemblement national (RN).

Vigilance sécheresse dans le Bas-Rhin

Compte tenu des conditions météorologiques très chaudes prévues sur les dix prochains jours, la préfète du Bas-Rhin a décidé de placer l’ensemble du département en vigilance sécheresse. L’état de vigilance ne s’accompagne pas de mesures de restriction mais permet de sensibiliser l’ensemble du public sur l'usage de l’eau.

Une piscine mobile pour éviter les noyades

Pour lutter contre les fortes chaleurs de plus en plus fréquentes, nombreuses sont les familles à chercher à se rafraîchir au bord de l'eau. Mais la baignade peut rapidement tourner au drame sans surveillance. Ces dernières semaines plusieurs noyades ont été recensées dans la région, souvent des personnes ne sachant pas nager. Alors face à ce constat l'Eurométropole de Strasbourg a décidé de prendre les devants et de créer une piscine itinérante qui se déplace de ville en ville pour proposer des cours de natations.

Benoît Dintrich est le nouveau maire d'Erstein

Les habitants d'Erstein étaient appelés aux urnes le dimanche 10 juillet pour élire un nouveau conseil municipal. La liste de Benoit Dintrich l'a emporté à l'issue du second tour avec 56,7% des voix. Ces élections partielles interviennent après la dissolution de l'ancien conseil municipal d'Erstein et ce après des mois de déchirement et de démissions en cascade.

Une formation spécialisée dans le bien-être

Focus maintenant sur une formation unique en France que l'on peut trouver seulement à Strasbourg. Effectivement l'université de Strasbourg propose la première formation de niveau bac+5 et en alternance sur le management du bien-être et du loisir. Une fois diplômés les étudiants gèreront des spas, des centres aquatiques, des centres sportifs ou encore thermaux. Leur formation répond à une demande des employeurs, car la clientèle recherche toujours plus de cocooning, de confort et de bien-être. Deux promotions de quinze élèves ont été formées pour l’instant. 92 % des diplômés ont trouvé un emploi dans les métiers de gestion et du bien-être.

Christophe Meyer sacré meilleur sommelier d'Allemagne

On trouve plus de six-cents références dans la cave de Christian Meyer. Cet Alsacien explique : "j’ai eu un rêve d’enfant, avoir un métier où je puisse voyager et découvrir des cultures, avec le vin je peux le faire à table. J'aime soutenir les vins de la région, mais j’aime aussi surprendre le client." Il a reçu le titre Gault et Millau du meilleur sommelier d’Allemagne 2022. L'aboutissement d'une carrière d'excellence pour celui qui exerce depuis quinze ans au restaurant Le Dollenberg, près d'Offenbourg.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité