Grève du 7 mars : plusieurs milliers de manifestants et des blocages en Alsace contre la réforme des retraites

La sixième journée d'action contre la réforme des retraites organisée ce mardi 7 mars a rassemblé 30.000 manifestants à Strasbourg, selon les syndicats, et 10.000 à Mulhouse. Les grévistes ont aussi bloqué certains axes routiers à Haguenau et l'écluse de Marckolsheim.

À l'appel de l'intersyndicale, l'Alsace s'est mobilisée en nombre, le 7 mars, à l'occasion de la sixième journée d'action contre la réforme des retraites. La manifestation organisée à Strasbourg a rassemblé 30.000 personnes, selon les syndicats, 9.500 selon la police. À Mulhouse, plus de 10.000 manifestants ont été comptabilisés par les organisateurs, près de 7.000 selon la police. 

Les manifestations se sont globalement déroulées dans le calme. Plusieurs syndicats ont voulu marquer le coup avec des blocages un peu partout sur le territoire. À Strasbourg, plusieurs bâtiments du campus universitaire ont été bloqués par des manifestants tôt dans la matinée, la plupart des cours ont été suspendus.

Le secteur nord-ouest d'Haguenau (Bas-Rhin) a été bloqué et fermé à la circulation automobile une partie de la journée. Environ 350 manifestants ont manifesté sur les routes de la ville. "Je ne pense pas que nous perturbons le bon fonctionnement du pays pour l'instant, mais si le gouvernement reste sourd à toutes nos revendications, c'est ce qui risque d'arriver", explique Hervé Fillhardt, délégué syndical Force ouvrière à Reichshoffen.

L'écluse de Marckolsheim, où se trouve une centrale hydroélectrique, a également été bloquée par plusieurs grévistes la nuit dernière, avec une navigation sur le Rhin interrompue. 

Un durcissement du mouvement pour se faire entendre

Plusieurs manifestants ont déploré qu'il y ait besoin de blocages et de grèves reconductibles pour "aller jusqu'au retrait" de la réforme des retraites. "Le gouvernement a dit qu'il n'y avait rien à négocier [...], ils ont voulu donner une apparence de fermeté, donc on monte d'un cran, c'est logique", a indiqueé Clément Soubise, représentant du personnel de la CGT Cheminots de Strasbourg. "Les cheminots de Strasbourg ont d'ailleurs voté une nouvelle grève pour demain, mercredi 8 mars". 

Au sein du cortège strasbourgeois, une manifestante espère "que la grève va tenir plusieurs jours". Malgré les blocages et le durcissement, les manifestants ne semblent pas inquiets quant à la popularité du mouvement. "Les gens sont conscients que ceux qui vont manifester et qui mènent des blocages sont les travailleurs utiles au pays", ajoute-t-elle. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité