Le marché de Noël de Strasbourg est à New York

L'Alsace est représentée à New York. / © Jérôme Gosset, France Télévisions
L'Alsace est représentée à New York. / © Jérôme Gosset, France Télévisions

Vin chaud, flammekuech et bredele présentés au newyorkais, c'était jeudi 5 décembre au soir dans le parc de Bowling Green, au Sud de Manhattan. Le marché de Noël de Strasbourg s'est délocalisé dans la Grande Pomme pour la première fois.

Par Florence Grandon

Le marché de Noël de Strasbourg à New York a été inauguré comme dans la capitale alsacienne : par un décompte puis l'allumage de toutes les lumières d'un coup, le jeudi 5 décembre 2019. Ce sont les jeunes du lycée français de New York qui ont participé au décompte, au parc de Bowling Green, dans le Sud de Manhattan. Ils ont ensuite entonné des chants de Noël traditionnels américains et français. Et les newyorkais ont pu découvrir le Noël alsacien, de chalet en chalet.
 
Chorale des enfants du lycée français de New York au marché de Noël de Strasbourg à New York / © J. Gosset / France Télévisions
Chorale des enfants du lycée français de New York au marché de Noël de Strasbourg à New York / © J. Gosset / France Télévisions
 
Bredele au marché de Noël de New York / © J. Gosset, France Télévisions
Bredele au marché de Noël de New York / © J. Gosset, France Télévisions

Mulled wine c'est "vin chaud", et bredele reste bredele... pas forcément facile à prononcer pour des anglophones, mais c'est bon et ça fait pétiller le regard de la même façon. John Sarcone, représentant fédéral de New York, s'est dit touché par la chaleur qui se dégage de l'événement et les voix des enfants. Au total, une trentaine de chalets ont été apportés d'Alsace. Les artisans alsaciens eux n'ont pas tous pu faire le déplacement, du coup des vendeurs newyorkais ont été formés pour vendre les produits alsaciens.
 
Spectateurs de la chorale du lycée français de New York / © M. Coulon / France Télévisions
Spectateurs de la chorale du lycée français de New York / © M. Coulon / France Télévisions

"Je connaissais l'origine de la statue de la liberté, j'avais entendu son histoire, explique Patrick Ovcack, vendeur newyorkais du chalet de Colmar, je suis toujours heureux d'apprendre et de voir des choses nouvelles, c'est toujours un plaisir".
 
Patrick Ovcack, vendeur newyorkais formé par un alsacien dans le chalet de Colmar / © J. Gosset / France Télévisions
Patrick Ovcack, vendeur newyorkais formé par un alsacien dans le chalet de Colmar / © J. Gosset / France Télévisions
 
Stand de vins d'Alsace, au marché de Noël de Strasbourg à New York / © M. Coulon, France Télévisions
Stand de vins d'Alsace, au marché de Noël de Strasbourg à New York / © M. Coulon, France Télévisions
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus