Ardennes : des maraîchers bio se regroupent et lancent une cagnotte pour créer une plateforme de distribution

Sept maraîchers ardennais s'unissent pour créer l'association "Brouette et Fourchette" / © (crédit photo : Ingrid Martin, document remis)
Sept maraîchers ardennais s'unissent pour créer l'association "Brouette et Fourchette" / © (crédit photo : Ingrid Martin, document remis)

Sept maraîchers bio ardennais ont décidé de s'associer pour centraliser leurs productions. Objectifs : s'offrir plus de visibilité sur le territoire et se dégager du temps pour être davantage sur le terrain, dans les champs.
 

Par Sébastien Valente

"On a l'impression que le secteur du maraîchage est un peu oublié au niveau de l'agriculture." Ingrid Martin est l'une des pionnières de ce rassemblement de maraîchers installés dans les Ardennes : "L'idée est d'être complémentaire, de s'entraider, de se diversifier et de s'enlever un peu du stress de la vente."

Tout seul, tu t'en sors pas
Ingrid Martin, maraîchère à Linay

Geneviève de Rubeis, une des pionnières de ce rassemblement de maraîchers. / © (document remis)
Geneviève de Rubeis, une des pionnières de ce rassemblement de maraîchers. / © (document remis)


Début novembre 2019, les sept maraîchers ardennais se sont regroupés pour créer l'association "Brouette et Fourchette". Un regroupement qui doit permettre aux maraîchers de pouvoir échanger des idées, des produits et du matériel mais aussi de mettre en commun leurs différentes productions au sein d'une même plateforme. Pour Ingrid Martin, "Tout seul, tu t'en sors pas. Certains n'aiment pas la vente, le contact avec le client… En s'associant, on mutualise nos moyens pour que chacun y trouve son intérêt."

 

Atteindre les 5.000 euros

Une campagne de financement participatif a été lancée sur la plateforme en ligne Miimosa pour collecter des fonds et ainsi s'offrir du matériel : "Le premier objectif est d'atteindre les 5.000 euros pour s'offrir une chambre froide. Ensuite, nous verrons pour une laveuse à légumes à hauteur de 4.000 euros…" Ingrid Martin et ses associés nourrissent de belles ambitions et appellent d'autres producteurs du bio à les rejoindre, pour renforcer leur projet de coopération et "offrir une gamme plus large de produits".

Les sept maraîchers ardennais ont de nombreux projets en tête : "On aimerait travailler avec des cantines scolaires à partir de l'année prochaine, leur proposer des produits bio et locaux. Et il est plus facile de se regrouper pour fournir des établissements scolaires car il faut de la quantité."
 
Les maraîchers se sont unis au service des clients. Daniel Leblond fait partie de l'aventure. / © (document remis)
Les maraîchers se sont unis au service des clients. Daniel Leblond fait partie de l'aventure. / © (document remis)


Les membres de l'association "Brouette et Fourchette" aimeraient aussi se rapprocher d'un Biocoop pour "travailler au quotidien et pouvoir proposer nos produits chaque semaine" indique Ingrid Martin. Tous comptent sur la générosité des Ardennais (ou des autres) pour mener à bien leurs différents projets. Pour l'instant ce mardi 10 décembre, la cagnotte en ligne atteint 595 euros.

Pour contribuer à la cagnotte en ligne :
https://www.miimosa.com/fr/projects/du-materiel-pour-notre-association-b...

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus