• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Cabaret Vert : 94 000 festivaliers accueillis pour l'édition 2018

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

L'édition du Cabaret Vert 2018 a accueilli 94 000 festivaliers, soit 4 000 personnes de moins que l'édition 2017.

Par Florence Morel

L'heure est déjà au bilan. Alors que la journée de dimanche affiche complet du côté des réservations, le personnel du Cabaret Vert annonce déjà une fréquentation de l'ordre de 94 000 personnes. Une légère baisse par rapport à l'an dernier, puisque l'édition 2017 avait réuni 4 000 personnes de plus"Je pense que nous pourrons atteindre les 100 000 places", espère Julien Sauvage.
 

50 % du public pas issu de Champagne-Ardenne


Au total, 50% du public ne vient pas de Champagne-Ardenne. Quant à changer les conditions d'accueil, le directeur du festival est catégorique : "On veut que chacun puisse s'y retrouver. Je ne suis pas sûr qu'ajouter 5 000 festivaliers serait vivable sur le site." 
 

Des interventions concernant la sécurité en baisse selon le Préfet des Ardennes, qui assure qu'on en dénombre une centaine en moins cette année.
 

Une édition réussie malgré deux annulations


Un Cabaret Vert qui a dû faire face à deux annulations de taille : Booba au courant du mois d'août et Stephan Eicher, à 48h du concert. "Ca c'est chiant, concède le programmateur. Booba, c'était compliqué, parce que c'était un problème de justice, on ne pouvait pas prendre la parole pour dire si on annulait ou pas. En plus, cette annulation est arrivée à une période en plein boom des ventes. Nous avons demandé à ce que le concert soit annulé."

Et d'ajouter "On a fait des demandes à Nekfeu, Big Flo et Oli, Orelsan, qui ne voulaient pas forcément faire figure de seconds choix. On a donc décidé de partir dans une autre direction en démarchant Shaka Ponk."

Shaka Ponk qui a réussi à mettre le feu à la scène Zanzibar le samedi soir, après le show des Versaillais de Phoenix. 
 
 

Ce que l'on retiendra de cette 14ème édition

Malgré ces deux annulations, on retiendra la prestation enflammée de NTM le vendredi soir. La scène Zanzibar était pleine à craquer.
 

La venue du Premier ministre Edouard Philippe le vendredi soir. 
 
Le coup de crayon des dessinateurs de l'espace BD.
 

Un festival plus accessible pour les personnes à mobilité réduite.
 
© Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
© Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne


L'engagement des bénévoles, qui étaient plus de 2 300 pour cette édition 2018.
 

Vos déguisements, toujours plus nombreux et délurés.
 
Et la sympathie des Svinkels pour une interview délurée.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La sortie du Fioul en question

Les + Lus