INSOLITE. Des ratons laveurs se baladent sur le toit de l'église, les pompiers viennent les récupérer

Les pompiers ont dû réaliser une intervention un peu particulière à La Cassine (Ardennes), ce mercredi 3 juillet. En cause : des ratons laveurs qui se trouvaient sur le toit de l'église.

Ils étaient un peu en avance (ou en retard, c'est selon) pour assister à la messe. Deux ratons laveurs ayant la folie des hauteurs ont entraîné l'intervention des pompiers ce mercredi 3 juillet 2024.

Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) des Ardennes a reçu un coup de fil pour le moins inhabituel à 13h22. Selon le communiqué envoyé à France 3 Champagne-Ardenne, on leur signalait deux petits ratons laveurs en vadrouille sur le toit de l'église Saint-François d'Assise, à La Cassine (Ardennes), un hameau rattaché à Vendresse.

Ni une ni deux, cinq pompiers ont roulé vers l'église à bord d'un camion muni d'une échelle pivotante semi-automatique (EPSA). Une fois là-haut, les pompiers ont dû cavaler dans une véritable course-poursuite avec ces ratons laveurs, des juvéniles. 

Des ratons laveurs farceurs 

Il a été possible d'en attraper juste un seul. L'autre s'est caché, et continuera sans doute à "se balader" sur le toit de cet édifice datant de 1850, une fois que les pompiers auront le dos tourné (voir localisation de l'église sur la carte ci-dessous).

Un piège (pas dangereux) a été laissé à son intention. Son comparse a été confié à "un parc spécialisé", par l'entremise de l'Office français de la biodiversité (OFB), lui aussi présent sur place lors de l'intervention. 

Comment ces facétieux mammifères se sont-ils retrouvés là-haut, ça, les pompiers n'ont pas pu l'expliciter. La maire (SE) de la commune, Marie-France Barbe, elle, a une petite idée. Elle a passé la moitié de l'après-midi à assister à l'opération. "Ils ont des petites pattes bien griffues, ils savent monter." 

Une véritable attraction

"C'est une habitante de La Cassine qui a appelé les pompiers, parce qu'ils peuvent créer beaucoup de dégâts. Comme les rongeurs, s'ils rentrent dans l'église et s'attaquent au mobilier... C'était impressionnant : les pompiers sont venus avec la grande échelle. C'était la brigade pour les animaux. J'étais quand même un peu embêtée de les faire se déplacer juste pour ça..."

"Ils sont montés à hauteur du clocher. Mais ces deux petits ratons volants, enfin laveurs, se déplaçaient au fur et à mesure qu'ils arrivaient. Ils étaient vraiment malins. Ça a été épique. Finalement, ils sont rentrés dans le clocher, et ils en ont attrapé un avec une épuisette, un peu comme à la pêche. Ils sont redescendus."

Ça a été épique.

Marie-France Barbe, maire de Vendresse

Mais comme un seul a été attrapé, "selon leurs conseils, on a mis une cage avec un piège pour essayer de l'attraper". Car à l'intérieur de l'église, il y a du mobilier classé. "Et ils commençaient à mordiller la gouttière. On en a pas mal dans le village, ils font du dégât."

L'affaire a fait grand bruit. "Tout le monde est venu. Des automobilistes s'arrêtaient pour regarder. C'était quand même spectaculaire, ces pompiers tout en haut alors qu'il n'y avait pas de fumée."

"En tant que maire, je peux parfois devoir appeler pour des circonstances plus dramatiques. Donc les petits ratons laveurs... En plus, ils étaient beaux, les enfants ont adoré les regarder." En cinq ans de mandat, elle n'avait en tout cas encore jamais vu ça.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité