Assassinat à Wolfgantzen : les enquêteurs étudient un lien avec le double meurtre en Drôme-Ardèche

Publié le Mis à jour le

Rebondissement dans l'enquête sur l'assassinat d'une femme sur le parking de l'entreprise où elle travaillait à Wolfgantzen. Un crime qui pourrait être en lien avec une agression commise à Wattwiller peu après et avec le double homicide qui s'est déroulé à Valence et dans la Drôme ce 28 janvier. 

[Article mis à jour le vendredi 29 janvier 2021 à 13 heures]
Les enquêteurs ont bien établi un lien entre le meurtre d'une DRH de 40 ans, Estelle Luce, retrouvée à Wolfgantzen et les meurtres de Drome-Ardèche.
 

[Article publié initialement]

L'enquête se poursuit à Wolfgantzen au sein de l'entreprise Knauf sur le parking de laquelle le corps sans vie d'une femme de 40 ans, Estelle Luce, DRH dans l'entreprise avait été retrouvé mardi 26 janvier. Les gendarmes chargés de l'enquête ont saisi des douilles et auditionné les salariés, encore sous le choc. La mère de famille a été tuée par balle.

Les gendarmes s'interrogent sur un lien éventuel avec une agression commise peu après à Wattwiller. Un homme affirme avoir été victime d'une tentative d'homicide à son domicile et raconte au micro de nos confrères que quelqu'un a sonné à sa porte :"Il me demande mon nom et me tire dessus. Il m'a raté d'une dizaine de centimètres, et je ne sais pas pourquoi il n'a pas retiré. Son arme s'est peut-être enrayée. Il a ensuite tenté de s'enfuir. Je lui ai couru après, on s'est battu mais il a réussi à monter dans sa voiture. Impossible pour moi de le suivre, j'étais en chaussettes". La victime aurait été le collègue d'Estelle Luce, des années auparavant. Ils travaillaient dans les ressources humaines pour Emerson, dans l'Eure-et-Loir. "C'était le premier plan social de ma carrière", raconte encore la victime de Wattwiller, "contrairement à ce que beaucoup de gens imaginent, les Ressources Humaines ne décident pas de l'ampleur des plans sociaux. Je fais ce métier depuis 31 ans, on travaille pour qu'un minimum de salariés se retrouvent sur le bord de la route."

Le meurtrier présumé d'Estelle Luce se serait donc enfui au volant d'une voiture rouge, un détail qui a son importance puisqu'une voiture de cette couleur avait été aperçue sur le parking de Knauf. Et plus troublant encore, c'est au volant d'une voiture rouge qu'un homme a été arrêté à Valence. Celui-ci est le principal suspect du double homicide qui a eu lieu ce jeudi 26 janvier à Valence et dans la Drôme. Il a ouvert le feu et tué une employée de pôle emploi à Valence puis a fait feu sur une seconde personne, une employée de son ancienne entreprise à Guilherand-Granges (Ardèche). Les quatre personnes visées par ces agressions occupent toutes des postes dans les ressources humaines. Le suspect a été arrêté et placé en garde à vue. Il a 45 ans et est originaire de Nancy. Selon une source proche de l'enquête, il n'avoue rien pour l'instant et ne serait pas dans son état normal. Le parquet de Valence précise toutefois qu'il est prématuré d'établir un lien entre ces affaires.