Dom'Affut rémouleur itinérant : la nouvelle vie de l'Aubois Dominique Lemelle

La camionnette de Dominique Lemelle, qui lui sert d'atelier et de bureau. / © Marianne Mas / France 3 Champagne-Ardenne
La camionnette de Dominique Lemelle, qui lui sert d'atelier et de bureau. / © Marianne Mas / France 3 Champagne-Ardenne

C'est l'histoire d'une incroyable reconversion, celle d'un patron emblématique de la région. Dominique Lemelle,  le roi de l'andouillette, à la tête de 250 salariés, a troqué son costume de chef d'entreprise pour celui d'artisan rémouleur. Il aiguise des couteaux à bord de sa camionnette. 

Par CC avec Marianne Mas

Sa vie, c'était l'andouillette, une entreprise familliale, AT France, implantée à Pont-Sainte-Marie qu'il dirigeait avec son frère Benoit. Trois générations de patrons, de nombreaux salariés à manager, et puis un accident de la vie vient un jour tout bouleverser. A 60 ans, Dominique Lemelle prend alors la décision de céder l'entreprise (rachetée en début d'année par le groupe Popy) et de se lancer en temps qu'affûteur remouleur itinérant. 

Je voulais être cuisinier au départ. Après des études supérieures de management, je me suis occupée des entreprises familiales. Mais je m'étais toujours dit qu'à un moment je referai quelque chose de manuel.
- Dominique Lemelle, artisan rémouleur 


Ne jetez plus, redonnez vie

Avec sa camionnette Dom’Affut, il parcourt donc les routes de la région depuis un mois et demi à bord de son atelier mobile et propose aux professionnels comme aux particuliers un service d’affûtage de qualité et bon marché. Couteaux, lames, outils de cuisine ou de jardin, tout y passe. Des ustensiles qui retrouvent ainsi une nouvelle jeunesse. « Redonnez de la vie à vos outils tranchants », c'est d'ailleurs le slogan apposé sur son véhicule, véritable atelier roulant.

Ce jour-là, c'est sur le parking de l'"Auberge de Sainte Maure", aux portes de Troyes, qu'il fait halte. Objectif, redonner vie à tous les couteaux de la cuisine.

C'est du service personnalisé en fonction de ce que souhaitent les cuisiniers. Souvent, ils ont leurs couteaux d'apprentissage et certains le gardent toute leur vie.
- Dominique Lemelle, artisan rémouleur

Le rémouleur Dominique Lemelle aiguise ses lames à bord de son atelier itinérant. / © Marianne Mas / France 3 Champagne-Ardenne
Le rémouleur Dominique Lemelle aiguise ses lames à bord de son atelier itinérant. / © Marianne Mas / France 3 Champagne-Ardenne


La camionnette bureau

Diplômé de l'Ecole Nationale d'Affûtage et de Rémoulage de Beaumarchés dans le Gers, Dominique Lemelle, en vrai passionné aiguisé qu'il est, fait renaître ce métier de rémouleur presque disparu des villes et villages. 

Dans mon camion, j'ai mon PC portable, j'ai deux téléphones ce qui me permet d'être en contact avec les gens. Ils peuvent penser que je suis dans un bureau. Mais je suis dans un bureau itinérant, c'est très agréable.
- Dominique Lemelle, artisan rémouleur

Comptez pour le prix de l’affûtage de 3 à 7 euros par pièce, en moyenne, suivant le temps passé et l’objectif recherché.
 
Les couteaux de la cuisine du restaurant L'Auberge de Sainte Maure sont affûtés et prêts à l'emploi. / © Marianne Mas / France 3 Champagne-Ardenne
Les couteaux de la cuisine du restaurant L'Auberge de Sainte Maure sont affûtés et prêts à l'emploi. / © Marianne Mas / France 3 Champagne-Ardenne
 

Attention aux doigts

A titre préventif, et surtout pour prévenir les maladroits qu'une fois affûté, ça peut couper fort, Dom'Affut offre, non sans humour, des pansements.
 
Une fois à la retraite, Dominique Lemelle nous a confié qu'il se verrait bien encore sur les routes dans son camion à proposer ses services. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus