INSOLITE. Troyes : 40 garçons de café et serveuses font la course... avec leur plateau et leurs verres (remplis)

Publié le Mis à jour le

La course des garçons de café et serveuses reprend à Troyes (Aube), ce lundi 13 juin. Le coup d'envoi de cet évènement-phare est donné à 15h00 devant l'hôtel de ville.

Elle est enfin de retour. La course des garçons de café et serveuses a lieu ce lundi 13 juin 2022.

La dernière édition remonte à 2018. Cet évènement biennal n'avait pas pu avoir lieu en 2020 à cause du covid, tout comme la parade du roi Henri IV à Aÿ-Champagne (Marne).

Le départ doit être donné à 15h00. Garçons de café et serveuses (qui seront 40) s'élanceront du parvis de l'hôtel de ville (voir sur la carte ci-dessous).


Ce petit concours a lieu depuis 2008, année de sa création par l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de l'Aube (Umih10). Des récompenses sont prévues pour celles et ceux qui font tout le parcours sans détendre le bras.

Un bras bien sollicité par 1,8 kilo de charge, explique Didier Stil, président de l'Umih10 : "un plateau avec une carafe d'eau et deux verres", bien remplis. Pendant "cinq kilomètres", il ne faut pas en renverser une goutte (et encore moins faire tomber le plateau et casser sa verrerie, ce serait catastrophique). 

Tournée générale

L'endurance est donc de mise, plutôt que la vitesse (impossible d'ailleurs de courir). "C'est la fête des serveurs", commente Didier Stil auprès de France 3 Champagne-Ardenne.

Un métier à célébrer, alors que depuis la pandémie, il attire bien moins qu'avant : les salons de recrutement se multiplient, il faut passer des petites annonces jusque dans les toilettes, voire doubler le salaire pour espérer attirer à nouveau. "C'est l'occasion de montrer la convivialité et la solidarité qui existent encore dans le métier", durant ce contexte particulier, ajoute le président de l'Umih10.

"On a la chance d'avoir des fournisseurs dans des cafés et hôtels-restaurants qui ont donné beaucoup de lots pour les récompenser. Des beaux lots." Dont une tireuse à bière "professionnelle, avec un fût dedans" : un lot qui représente tout de même une valeur pas très modique de 700 euros...

Pour les chanceuses et chanceux qui assistent à la performance plutôt qu'y participer, il y aura aussi moyen de profiter. "Il y [a] des stands. Le lycée hôtelier fait des démonstrations et dégustations, le CFA de Pont-Sainte-Marie aussi : crêpes suzettes et desserts." 

Des lots sont aussi prévus par les partenaires (Coca Cola, Orangina, Ricard), et "des Magnums vont être distribués par Carte d'Or à tous les gens qui vont passer". Bon appétit.