Affaire Sophie Le Tan: la seconde jeune fille recherchée est bien vivante

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR

Les enquêteurs  recherchaient une jeune étudiante nigériane brièvement hébergée chez Jean-Marc Reiser au mois de mai 2018. Selon France 2, qui a joint l'ambassade du Nigeria, la jeune femme est bien vivante.

L'hypothèse de la disparition d'une étudiante nigériane n'est plus à l'ordre du jour depuis vendredi soir. D'après France 2 qui a joint l'ambassade du Nigeria, la jeune femme qui avait été hébergée un temps par Jean-Marc Reiser, est bien vivante et serait retournée au pays. Plusieurs témoignages de voisinage de l'immeuble, rue Perle à Schiltigheim attestaient du passage en mai 2018 d'une jeune femme noire anglophone chez Jean-Marc Reiser. L'absence de nouvelles depuis quatre mois la concernant faisait craindre le pire.
 
Pour l'instant, il n'est pas possible de dire si les autres traces d'ADN  - outre celles de Sophie Le Tan - découvertes chez Jean-Marc Reiser appartiennent à cette jeune femme nigériane.
 
De nouvelles battues citoyennes sont prévues ce week-end pour retrouver Sophie Le Tan, toujours introuvable.