Loto du patrimoine 2023 : une maison de potier de Betschdorf parmi les sites emblématiques, "un hommage" aux fondateurs des lieux

La maison-atelier de potier Wingerter-Ruhlmann de Betschdorf (Bas-Rhin) fait partie des dix-huit « sites emblématiques » retenus en France pour bénéficier de la mission sauvegarde du patrimoine en péril financée par le Loto du Patrimoine. Une partie des bâtiments menacent de s'effondrer.

La déléguée régionale de la Fondation du Patrimoine est venue en personne sur place porter la bonne nouvelle : "j'ai le grand plaisir de vous annoncer que vous êtes la lauréate du Loto du patrimoine". Propriétaire des lieux, descendante de la famille qui les a créés, Vanessa Ruhlmann ne cache pas sa vive émotion : "c'est même pas réel" souffle-t-elle les larmes aux yeux. "C'est un hommage et un respect par rapport à des vies consacrées et parfois pas des vies faciles, réagit-elle en regardant les portraits de ses aïeux. Tout ça c'est pour eux, c'est pas pour moi."

Elle avait candidaté sans trop y croire. Et voilà que la maison-atelier de portier Wingerter-Ruhlmann de Betschdorf (Bas-Rhin) est donc l’heureuse élue : le lieu a donc été désigné comme « site emblématique » de la région Grand Est pour bénéficier en 2023 de l’aide de la mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril. Une opération financée grâce au Loto du patrimoine incarné par le présentateur emblématique et féru d'histoire Stéphane Bern.

Plusieurs critères étaient imposés pour espérer voir sa candidature retenue : l’intérêt patrimonial et culturel, l’état de péril, la maturité du projet, son impact sur le territoire et le projet de valorisation. La maison-atelier de potier de ce village bas-rhinois situé entre Haguenau et Wissembourg cochait toutes les cases.

La bâtisse a été édifiée en 1843 par la famille Wingerter dont les membres furent parmi les pionniers de la poterie qui a fait la renommée de Betschdorf (Bas-Rhin). Certaines pièces réalisées par les aïeux de l'actuelle propriétaire ont aujourd'hui trouvé leur place au Musée Alsacien de Strasbourg. La maison est aussi connue pour ses œuvres en grès au sel gris, avec leurs motifs bleus, créées par la grand-mère de Vanessa. "Cette unité potière est exceptionnelle", confirme Véronique Keiff, déléguée régionale de la Fondation du Patrimoine. 

Classée au titre des monuments historiques en décembre 2022, les lieux comprennent une maison en pans de bois et torchis, un four datant de 1949 - aujourd'hui mis à l'arrêt -, un atelier, une boutique et une cour. L'ensemble a subi les affres du temps et nécessite une rénovation en profondeur.

Certaines parties de toiture et de charpente, très détériorées, menacent de s'effondrer et provoquent des infiltrations d'eau. Le four risque également de s'affaisser. Il a fallu procéder en urgence à des travaux de consolidation et de sécurisation pour éviter des risques d'effondrement.

Les travaux vont permettre de restaurer le four et la maison. Vanessa Ruhlmann va ainsi pouvoir poursuivre son art de grès au sel et continuer d'accueillir les visiteurs en toute sécurité. Elle songe aussi à accueillir des artistes en résidence. Le chantier pourrait commencer dès le printemps 2023 pour se terminer en 2025.

Et l'opération va lui offrir un coup de projecteur supplémentaire : tous les sites emblématiques retenus - dont celui de Betschdorf - vont figurer sur les tickets de grattage du Loto du patrimoine. Tous les joueurs pouvoir donc les voir lors du Loto. Selon la Française des Jeux, 2.5 millions de Français jouent chaque année.

23 sites déjà soutenus par le Loto du patrimoine

Depuis sa première édition en 2018, la Mission patrimoine a déjà aidé 23 sites en Alsace pour leurs travaux de restauration. L'un d'eux, le séchoir à tabac de Lipsheim (voir notre article de 2020), figurait - comme la maison du potier - parmi les sites emblématiques du patrimoine régional. Les 22 autres sites ont pu bénéficier de soutien financier au titre de "projets de maillage" départementaux.

Dans cette catégorie, les deux sites retenus dans les départements alsaciens devraient être connus à l'occasion des prochaines journées du patrimoine. Leurs propriétaires peuvent encore déposer leurs dossiers de candidature jusqu'au 28 mars.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité