“Nous espérons que la lumière soit faite et le coupable puni” : la lettre du père de Sophie Le Tan lue ce vendredi

Le père de Sophie Le Tan et le traducteur de son message / © Grégory Fraize/ France3Alsace
Le père de Sophie Le Tan et le traducteur de son message / © Grégory Fraize/ France3Alsace

Pendant l'audition de Jean-Marc Reiser ce vendredi matin au tribunal de grande instance, le père de Sophie Le Tan fait connaître son sentiment par l'intermédiaire d'une lettre.
 

Par Catherine Munsch

"Depuis un mois le silence est presque total. Notre famille vit dans la douleur" : le père de Sophie Le Tan, Tri Le Tan, a fait lire une lettre ce vendredi matin devant le tribunal de grande instance de Strasbourg, au moment où Jean-Marc Reiser était auditionné par la juge d'instruction, niant son implication dans la disparition de Sophie Le Tan.
 

"Je suis là en tant que porte-parole de la famille Le Tan, annonce en introduction Paul Famann, le traducteur du message du père de Sophie le Tan. Je suis là pour apporter mon soutien moral à la famille Le Tan et particulièrement pour lire un texte que M. Le Tan a écrit en vietnamien et que j'ai traduit littéralement." 
 


La lettre du père de Sophie Le Tan

"Nous sommes ici pour soutenir la famille Le Tan face au drame, pour les soutenir moralement dans une douleur difficile à comprendre. Nous espérons que la lumière et la justice soient bientôt faites afin que le coupable soit puni. Pour que dans l’avenir il n’y ait plus d’étudiant, plus de jeune fille qui subissent le même sort que notre fille." A cet instant, Paul Famann, lui-même très ému s'interrompt un instant, avant de reprendre: 

"Nous appelons les responsables et les personnes qui aiment la justice de nous aider, afin que ce drame soit bien élucidé et éclairci. Nous aimerions trouver la vérité. Depuis un mois le silence est presque total. Notre famille vit dans la douleur, une douleur qui dure et durera encore longtemps. Madame Le Tan n’est pas là aujourd’hui parce qu’elle est tellement affectée par la douleur, qu’elle ne peut pas être là. Seul Monsieur Le Tan est là avec cette souffrance dans le cœur. Physiquement et moralement, la famille est presque anéantie."

Dans un souffle, Monsieur Le Tan remercie les personnes présentes. "Il vous remercie pour votre présence, votre soutien, votre chaleur humaine, votre chaleur de cœur" développe et conclut le traducteur de M. Le Tan.
 

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus