Comment cette gare régionale est devenue la plus importante de France

Avec plus de 670 arrêts par jour, la gare TER de Strasbourg est la plus importante de l'hexagone (hors Île-de-France). Comment cette gare, inaugurée en 1883, s'est-elle hissée au sommet ? Éléments de réponse.

Quel que soit le jour de la semaine, dans la gare de Strasbourg, ça grouille de monde. Des voyageurs venus de toute la France, de toute l'Alsace et même au-delà des frontières. La gare, point névralgique de la capitale alsacienne, s'est développé à la vitesse grand V ces 20 dernières années.

Il y a eu, bien évidemment, l'arrivée de TGV Est qui relie Strasbourg à Paris en 2h17, c'était en 2007. Dix ans plus tard, le second tronçon de la ligne à grande vitesse européenne, est inauguré. Strasbourg n'est plus qu'à 1h40 de la capitale et le nombre de voyageurs est multiplié par deux. Il passe de 10 millions en 2000 à 19,4 millions en 2017.

L'arrivée du Reme a fait bondir le nombre de voyageurs

Plus récemment, le 11 décembre 2022, est lancé à Strasbourg, le premier RER de province. Le Reme, le réseau express métropolitain européen voit le jour. Des trains à cadencement régulier. Même si le lancement a été un véritable fiasco et que les objectifs ont été revus à la baisse, aujourd'hui, ce sont 650 trains TER supplémentaires quotidiens par rapport à 2021, qui passent par la gare de Strasbourg. Soit 150 trains de plus que Lyon-Part-Dieu. "Avec le Reme, le nombre de voyageurs TER en Alsace a augmenté de 20 % en 2023, alors que dans le reste du Grand Est de seulement 10 %", explique Thibaud Philipps, vice-président du Grand Est en charge des transports.

La gare de Strasbourg, victime de son succès ?

Inaugurée en 1883, la gare de Strasbourg peine désormais à accueillir ses 22 millions de voyageurs annuels (deux fois plus nombreux qu'à Bordeaux Saint-Jean). Depuis plusieurs mois maintenant, élus de la région, Eurométropole et la SNCF travaillent sur un projet de grande ampleur : ouvrir la gare à 360 degrés, à l'arrière, côté rue des Remparts.

Le projet évoque notamment la construction d'un parking silo directement relié depuis la M35 ainsi qu'une nouvelle gare routière desservie par les cars express. "Avec l'arrivée du Reme, et ses 650 trains supplémentaires quotidiens, la gare de Strasbourg est trop petite. Il n'y a pas assez de quais, ce qui explique d'ailleurs les difficultés rencontrées au début du lancement du reseau express", rappelle Thibaud Philipps.

Cette ouverture vers l'arrière devrait permettre d'agrandir l'espace ferroviaire. Si le budget n'a pas encore été dévoilé, les premiers travaux sont prévus pour 2027.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité