Harry Potter : le procès de Drago Malefoy au palais de justice de Strasbourg

Des joutes oratoires sous forme du procès de Drago Malefoy, un personnage fictif de l'univers de Harry Potter, ont lieu au palais de justice de Strasbourg. L'événement a lieu le mercredi 18 décembre, à 17 heures.

Drago, le jeune sorcier aux cheveux blonds, est l'un des ennemis de Harry Potter.
Drago, le jeune sorcier aux cheveux blonds, est l'un des ennemis de Harry Potter. © PictureLux, MaxPPP
Strasbourg est la ville rêvée des Potterheads (les fans de Harry Potter), et le procès de Drago Malefoy (un ennemi juré du sorcier à lunettes) le prouve à nouveau (notez que l'autrice de Harry Potter (J.K. Rowling) est alsacienne : ses ancêtres vivaient à Brumath). Ce procès qui a lieu au palais de justice (quai Finkmatt), c'est un exercice de joutes oratoires. Il est organisé le mercredi 18 décembre 2019 à 17 heures, par l'École des jeunes orateurs (EJO) de l'institut d'études politiques (IEP) de Strasbourg (détails dans le PDF en bas d'article). 

Il n'y a déjà plus aucune place, mais une retransmission en direct sera faite le jour J sur la page Facebook de l'EJO (vous aurez une notification si vous aimez la page). C'est aux Jeunes orateurs de Sciences Po qu'on doit aussi l'organisation du procès de Cersei Lannister, en avril 2019. La reine de Game of Thrones avait été reconnue coupable de trahison (mais pas de crime de guerre, et avait pu échapper au destin de son confrère Louis XVI).
 
L'association remet donc le couvert avec Drago Malefoy. C'est un jeune sorcier aux cheveux blonds, un fils à papa élevé dans une famille très riche. Hélas pour lui, son esprit est corrompu par les moeurs quasi-racistes de l'aristocratie Malefoy. Il ne s'agit pas de couleur de peau, mais de pureté du sang sorcier. Ne peut avoir un "sang pur" une personne épousant un individu Moldu (sans pouvoirs magiques) ou un sorcier ou une sorcière ayant des ancêtres Moldus.

Maxime Blandin, responsable de la communication de l'EJO, nous a détaillé les chefs d'accusation du jeune Drago : "Coups et blessures volontaires, complicité de torture physique et psychologique, triple tentative d'assassinat, complicité du meurtre d'Albus Dumbledore, utilisation de sorts impardonnables." Pour la précision, un sort impardonnable est un peu une bombe nucléaire du monde sorcier : il est interdit de s'en servir (il y en a trois : pour tuer, pour torturer, ou pour contrôler les actes d'une personne). Le Droit dans la saga Harry Potter, ouvrage auquel ont contribué des juristes de l'université de Strasbourg, a d'ailleurs été bien utile pour déterminer ces crimes.
 


Drago Malefoy est un choix démocratique : "On a fait un sondage sur le groupe Facebook des étudiants de Science Po. Il y avait le choix entre Dark Vador, Dexter, Frank Underwood, le grand méchant loup..." Et le palais de justice, un choix qui en impose : "On a choisi ce lieu pour son caractère important, solennel, plus juridique et formel que lors de notre dernier procès. On avait aussi songé au lycée des Pontonniers, le Poudlard de Strasbourg..."

Le procès aura donc lieu dans une vraie salle d'audience, celle des assises, au deuxième étage ("Ce sera donc moins décoré que la dernière fois", précise Maxime Blandin). Et il faudra passer par une fouille après avoir traversé le portail... 
 
Maxime Blandin poursuit : "On a quasiment tout organisé nous-même, de A à Z. On a négocié avec les services du tribunal. On a démarché Lucie Laux, une avocate pénaliste, pour présider l'audience. On a rencontré l'association Sp3ak3r, qui gère le média participatif des quartiers populaires strasbourgeois : ils vont filmer le procès. On a beaucoup travaillé en regardant tous les films pour sélectionner les bons témoins, comme McGonagall ou Dolorès Ombrage. Et ce sont nos membres qui joueront ces huit témoins, et Drago. Et qui vont assurer les plaidoiries, avec deux professeurs de Sciences Po."

Parce que, si ce n'était pas clair : ce n'est pas le "vrai" Drago Malefoy (en la personne de Tom Felton, son acteur), qui sera présent. Ce sera un étudiant de l'EJO. Même si ça aurait pu : après tout, l'un des acolytes de Malefoy, Gregory Goyle, est venu à Strasbourg en juin 2019, à l'Échoppe magique. Ou plutôt son acteur, Josh Herdman. À quand Daniel Radcliffe (l'acteur de Harry Potter) ? Après tout, les Potterheads se souviendront que lui aussi a jeté quelques sortilèges impardonnables au cours de la saga...
 

 

Livret du procès de Drago Malefoy à Strasbourg by Vincent Ballester on Scribd


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société culture événements sorties et loisirs cinéma