Marché de Noël délocalisé à New York : le directeur de l'office de tourisme de Strasbourg condamné par la Cour des comptes

Le marché de Noël alsacien délocalisé à New York en décembre 2019 a attiré 265.000 visiteurs, "un franc succès" selon l'office de tourisme de Strasbourg. Mais il a coûté très cher et il a révélé des défaillances et des irrégularités dans les frais engagés. Son directeur de l'époque, Patrice Geny a été condamné par la Cour des comptes à 1 500 euros d'amende dans une décision rendue publique le 2 juillet 2024.

L'office de tourisme de Strasbourg comptait sur de fortes retombées commerciales et touristiques en délocalisant le marché de Noël de Strasbourg à New York en décembre 2019. Mais finalement ce sont les dépenses qui ont surtout été mises en évidence par la Cour des comptes, des dépenses qui ne respectent pas le code des juridictions financières.

Patrice Geny, directeur de l'office de tourisme de Strasbourg de 1994 à juin 2024 a été condamné à 1 500 euros pour n'avoir pas respecté ce code des juridictions financières, notamment lors de la délocalisation du marché de Noël à New York en 2019, mais aussi d'opérations comme "Strasbourg mon amour" en 2019 et la commémoration de la Grande Guerre en novembre 2018.

Lors de ces trois opérations événementielles, il lui est reproché d'avoir "engagé des dépenses sans en avoir le pouvoir ou sans avoir reçu délégation de signature" et de dépasser les montants autorisés par sa fonction et ses compétences.

L'amende de 1500 euros est inférieure au plafond du code des juridictions financières, qui peut aller jusqu'à "un montant maximal égal à six mois de rémunération annuelle de la personne". Le code précise en outre : "les amendes sont proportionnées à la gravité des faits reprochés, à l'éventuelle réitération de pratiques prohibées et le cas échéant à l'importance du préjudice causé à l'organisme."

En l'occurrence, des circonstances aggravantes ont été retenues contre Patrice Gény, en poste depuis 1994. "Son expérience et sa connaissance du fonctionnement de l’office de tourisme de Strasbourg devaient le conduire à veiller, en toutes circonstances, au respect des règles applicables", précise la Cour des comptes dans son arrêt rendu public le 2 juillet 2024.

Marché de Noël à New York

Le marché de Noël s'est tenu du 6 au 22 décembre 2019, au Bowling Green Park, au pied de Broadway, à Manhattan (New York). Ce fut une opération de communication réussie, "un franc succès" selon l'office de tourisme de Strasbourg à l'heure du bilan, en février 2020. Le marché de Noël alsacien délocalisé à New York en décembre 2019 a attiré 265.000 visiteurs.

Le but étant avant tout d’assurer la promotion de l’Alsace et de ses attraits touristiques outre-Atlantique. "Cette opération, c’est clairement un produit d’appel" a reconnu Jean Rottner, le président de la région Grand Est au micro de France 3 Alsace. Coût total, 1,2 million d’euros, pris en charge par la région, les partenaires publics (dont l'office de tourisme) et privés.

Patrice Geny expliquait alors à France 3 Alsace, dans une interview : "Strasbourg, Colmar et Mulhouse attendent évidemment des retombées certaines. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les bilans des précédentes opérations. Lors de son passage à Tokyo, au Japon, par exemple, le marché de noël de Strasbourg avait attiré plus de 600.000 visiteurs. Idem en 2010. La ville avait constaté une hausse de 62% de la clientèle japonaise les années suivantes. Plus globalement, à travers sept délocalisations, depuis 10 ans, le marché de noël alsacien aurait permis de toucher 323 millions de visiteurs potentiels. Il y a donc fort à parier que les Américains suivent le mouvement et s’intéressent plus encore à une région qui rassemble tout ce dont ils raffolent : gastronomie, authenticité et savoir vivre à la française."

Le bilan du marché de Noël ... France3Alsace

Mais la Cour des comptes a retenu aussi les coûts supplémentaires d'une telle opération sur le sol américain : "cette manifestation a donné lieu, au-delà des contributions de partenaires publics et privés français et de recettes commerciales, à un engagement important de moyens financiers et humains de l'office de tourisme de Strasbourg", soit 417.000 euros au total.

Elle épingle aussi le directeur qui a pris des libertés et a outrepassé ses compétences lors de la création d'une filiale américaine pour régler certains frais Outre-Atlantique. "L’office de tourisme de Strasbourg a dû engager des frais importants de conseil juridique et fiscal pour la constitution et le fonctionnement de cette société plusieurs mois avant l’événement. De plus[...] le fait de n’avoir pas soulevé la question des responsabilités en matière de gestion quotidienne, ce qu’atteste l’absence de tout document réglant cet aspect, doit être tenu pour une circonstance aggravante, compte tenu du niveau de responsabilité de M. Patrice Geny".

Pour l'opération "Strasbourg mon amour" en novembre 2019, la Cour des comptes retient des sommes versées par le directeur de l'office de tourisme supérieures au plafond de 30.000 euros autorisées par sa fonction.

Déjà en 2023, la Cour des comptes formulait onze rappels du droit et cinq recommandations à l'office de tourisme de Strasbourg et elle affirmait : "la gestion de la manifestation  « Strasbourg, mon amour  » comme celle du marché de Noël à New-York en décembre 2019 sont affectées d'irrégularités et leurs effets respectifs sur la fréquentation touristique inexistants".

Patrice Geny a quitté ses fonctions de directeur de l'office de tourisme de Strasbourg fin juin, Sabine Bergerot-Brousse lui a succédé le 1er juillet 2024, elle a travaillé dans des offices de tourisme en Lorraine et en Gironde.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité