PORTRAIT - Germaine Schell, opposante de 89 ans au GCO de Strasbourg: "J'irai manifester jusqu'à ma mort!"

Germaine Schell a 89 ans, et elle dénonce le grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg de toutes ses forces. Cette habitante de Kolbsheim est devenue une icône de l'opposition au projet de construction de cette rocade autoroutière.

Germaine Schell est présente en première ligne depuis l'évacuation de la ZAD ("Zone à défendre") de Kolbsheim, le lundi 10 septembre. À 89 ans, elle s'oppose à la construction du grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg. C'est d'ailleurs ce vendredi 14 septembre que le tribunal administratif doit rendre son jugement sur le référé déposé pour suspendre les travaux préparatoires (notamment le déboisement). Germaine était présente face aux forces de l'ordre, tout comme lors du "lay-in" qui a eu lieu devant la mairie de Kolbsheim: elle compte "manifester jusqu'à [sa] mort".
 
Elle n'hésite pas à se saisir d'un mégaphone, et à apostropher (avec douceur) les gendarmes mobiles : "Vous faites votre métier. Mais cela me fait mal au coeur... quand on détruit notre nature ici. Parce que vraiment: quel avenir pour nos enfants?"