Strasbourg: “ Mon fils n'est pas un casseur”, la mère du jeune adolescent blessé au visage témoigne

Lilian Le Page / © Twitter
Lilian Le Page / © Twitter

Il s'appelle Lilian Lepage et son visage tuméfié a fait le tour des réseaux sociaux. Samedi 12 janvier, l'adolescent a été blessé à la joue en marge des manifestations des gilets jaunes à Strasbourg. Il a la mâchoire fracturée. Sa mère a tenu à témoigner pour dit-elle "rétablir la vérité".

Par Cécile Poure

Flaure Diessé est une femme en colère. Samedi, elle a laissé " son fils aller faire du shopping en ville sans penser que ça allait dégénérer". Ce dimanche, Lilian est à l'hôpital, la mâchoire fracturée, "accusé d'être un casseur."
 

"Il a des broches partout"

Lilian Lepage est cet adolescent que l'on retrouve partout sur les réseaux sociaux, se tenant la joue en sang. Il aurait été blessé par un tir de Flash-Ball en marge des manifestations des gilets jaunes samedi.
.
 

On m'a clairement dit que ses blessures avaient été causées par un tir de Flash-Ball

L'adolescent est actuellement hospitalisé au CHU de Hautepierre. "Il a des broches partout , il a passé six heures au bloc. Il souffre d'une fracture de la mâchoire et ne peut pas parler. A l'hôpital, on m'a clairement dit que ses blessures avaient été causées par un tir de Flash-Ball. Je suis inquiète pour la suite: il devrait sortir vendredi prochain mais après ? Six semaines sans école ? Gardera-t'il des séquelles ?"
 


"J'ai toutes les preuves"

Une mère inquiète donc mais surtout indignée. "La police laisse entendre que mon gamin faisait partie des manifestants, des casseurs. C'est totalement faux. Il était parti acheter la doudoune qu'il voulait depuis longtemps. Une North Face. La preuve : il la porte sur les photos. J'ai même récupéré le ticket de caisse. Je passerai à Go Sport demain pour avoir leur témoignage. Mon fils se promenait, il marchait c'est tout."

Flaure Diessé rajoute: "De toute façon ça va être vite vu. J'ai des témoignages de ses copains, de simples passants aussi. Certains m'ont contactée parce qu'ils ont filmé la scène. Ils m'ont dit avoir le moment où Lilian est en train de marcher et où l'on voit le flic tirer sur lui. J'ai hâte de la visionner pour rétablir la vérité. Je l'ai dit à la police. Ils pourront aussi vérifier les caméras de surveillance."

Je veux juste rétablir la vérité et laver le nom de mon fils
 

Flaure Diessé va porter plaine demain, lundi 14 janvier,  à 10h30. "Avant je n'ai pas pu. Le plus important c'est de s'occuper de Lilian, je n'ai pas dormi de la nuit, j'étais à son chevet. Moi ce que je veux maintenant c'est laver le nom de mon fils.C'est tout ce qui importe. Pour être tranquille et qu'on en parle plus. Et ensuite continuer à prendre soin de lui jusqu'à ce qu'il soit rétabli."

Suite au dépôt de plainte, le parquet de Strasbourg devrait logiquement saisir l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour déterminer les circonstances des faits. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus