VIDEO. Strasbourg : de la neige industrielle au Port du Rhin et à l'Esplanade

Publié le Mis à jour le

De la neige industrielle est tombée sur le quartier du Port du Rhin, à Strasbourg (Bas-Rhin). L'épisode neigeux a eu lieu dans la matinée de ce samedi 15 janvier.

Ce sont des flocons qu'il ne vaut mieux pas gober. À Strasbourg, il y a eu un peu de neige... industrielle

L'épisode neigeux s'est produit dans la matinée de ce samedi 15 janvier 2021, alors qu'il faisait environ deux degrés en-dessous de zéro. Mais toute la ville n'était pas concernée.

La neige est surtout tombée sur le quartier - très industriel - du Port du Rhin, et sur l'Esplanade. Ou de manière bien plus éparse sur l'Orangerie, à quelques encablures, vers 11h30 (voir sur la carte ci-dessous).


L'Alsace, habituée aux vagues de pollution aux particules fines (une alerte est en vigueur ce samedi), est coutumière du phénomène. Car la neige industrielle, c'est de la vapeur d'eau gelée généralement mêlée à des polluants présents dans l'air (sauf autour des centrales nucléaires, qui rejettent en l'air uniquement de la vapeur d'eau mais en grosse quantité).

Il n'est donc pas rare de voir des chutes de cette neige bien particulière autour des zones industrielles, mais pas forcément ailleurs (exemple dans la vidéo twittée ci-dessous).


Météo Suivi Alsace (MSA) a expliqué précisément le phénomène à France 3 Alsace, par le biais de Florian Knoll, son responsable prévisionniste. "Il faut un temps calme, froid. Et très anticyclonique, avec une inversion thermique relativement forte qui va agir comme un couvercle, emprisonnant l'air froid, l'humidité et la pollution dans les basses couches."

"En parallèle, l'activité humaine va charger l'air ambiant par de petites particules -  appelées noyaux de condensation - où se fixera la vapeur d'eau. Qui, par temps froid, gèlera et formera un flocon.
"


"Les chutes de neige sont plus abondantes là où les particules fines issues de la pollution sont plus nombreuses. Prévoir ces chutes de neige reste donc extrêmement compliqué, puisqu'elles sont dépendantes aussi de la pollution émise par l'Homme."


"Ce matin, toutes les conditions étaient réunies pour qu'un tel phénomène puisse se manifester aux alentours de certaines zones industrielles."
 
MSA a partagé un cliché assez spectaculaire du quartier du Port du Rhin, concentrant l'activité industrielle strasbourgeoise. Il a été publié sur sa page Facebook (voir la publication ci-dessous).


D'autres internautes sur Twitter en ont profité pour faire de belles photographies. Cette neige peut toutefois avoir une teinte jaunâtre. On évitera donc de jouer avec (bataille de boules ou bonhommes de neige), encore moins d'en consommer. "Neige industrielle ne doit pas être pris comme un terme anxiogène", relève toutefois Florian Knoll. "Évidemment, les particules polluantes sont dangereuses pour la santé, et notamment si on les inspire à longueur de journée."


"Cependant, ces particules vont tomber sous la forme de flocons. Or, nous n'avons pas pour habitude de 'respirer' ces flocons, ou pour les plus téméraires de les 'goûter'. Ces particules tombées au sol vont ainsi être - un peu - moins dangereuses. Puisque nous n'allons pas les respirer, comme on le ferait s'il s'agissait de particules en suspension lors des pics de pollution en hiver.
"

À la fin de la journée, la neige industrielle n'avait pas encore beaucoup fondu.