Guide Michelin 2016 : les étoilés alsaciens

© MaxPPP
© MaxPPP

Le guide Michelin 2016 a été dévoilé ce lundi 1er février. Le JY'S à Colmar obtient sa 2e étoile et la villa René Lalique à Wingen-sur-Moder décroche 2 étoiles. Le Crocodile à Strasbourg et l'Arnsbourg à Baerenthal (Moselle) regagnent 1 étoile. 

Par Danièle Léonard

Le classement du Michelin est aussi attendu que redouté, car ses étoiles sont synonymes de retombées économiques et médiatiques pour les restaurants, et sa sortie s'accompagne régulièrement de controverses. Ce guide 2016 - le 107e - compte au total 600 restaurants étoilés (contre 609 en 2015), dont 54 nouveaux.
Le guide Michelin France, habituellement vendu à 150.000 exemplaires, sera disponible le 5 février en librairie. Dans sa version numérique, le guide a connu 25 millions de consultations en France en 2015.
Nouveauté cette année : il y a désormais des photos dans le guide. Il y a aussi des adresses coups de cœur, en plus des étoilés, et des "Assiettes" : 3092 restos sont récompensés par "l'assiette Michelin", nouvelle catégorie du guide.

Les étoilés alsaciens

  • Cédric Moulot (Le Crocodile à Strasbourg) décroche une 1e étoile depuis sa reprise de l'établissement.
  • Deux étoiles pour Jean-Georges Klein, chef du nouveau restaurant La Villa Lalique à Wingen-sur-Moder
  • Deux étoiles pour le JY's à Colmar
Ils perdent leur étoile :
  • Le Rendez-Vous de Chasse (Colmar)
  • La Casserole (Strasbourg)





 

 / © Grégory Fraize / France 3 Alsace




Plus belle performance alsacienne pour ce palmarès 2016 : le restaurant de la Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder décroche deux étoiles d'un coup, alors que le restaurant a ouvert en septembre dernier. La recette du succès, ainsi que l'explique le chef exécutif de l'établissement, Jérôme Schilling : une cuisine "évolutive", simple, qui ne propose pas plus de trois saveurs par plat :
 





Reportage après l'annonce de l'octroi de 2 étoiles "d'un coup" à la Villa René Lalique :

Deux étoiles pour la Villa René Lalique
Reportage de Sylvie Malal et Grégory Fraize Intervenants : Jérôme Schilling, Chef executif restaurant Villa René Lalique ; Jean-Georges Klein, Chef étoilé de la Villa René Lalique ; Véronique Léonard, Une habituée ; Philippe Léonard, Un habitué - France 3 Alsace



Hommage au chef Violier

La conférence de presse de présentation du palmarès 2016 a démarré par une minute de silence en hommage au chef trois étoiles franco-suisse Benoît Violier, qui se serait donné la mort - nouvelle que le monde de la gastronomie a apprise dimanche. Le chef du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier (Suisse) avait 44 ans. Ce passionné de chasse était un spécialiste de la préparation du gibier et composait une cuisine de saison faisant une large place au bio. Passé chez Joël Robuchon à Paris, ce meilleur ouvrier de France avait succédé à la tête du Restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier, ouvert il y a 60 ans, aux chefs suisses Frédy Girardet puis Philippe Rochat, mort en juillet dernier après un malaise à vélo.
Le chef franco-suisse, très reconnu, avait vu en décembre son restaurant, une institution du paysage gastronomique, auréolé de la première place de "La Liste", classement de 1.000 "restaurants d'exception" dans le monde réalisé sous l'impulsion
du Quai d'Orsay pour répondre au classement britannique controversé des "50 Best". A la mi-novembre, l'édition suisse du guide Michelin 2016 avait confirmé les trois étoiles de cet établissement près de Lausanne, dont Benoît Violier avait pris les rênes avec sa femme Brigitte en 2012.
Ce drame rappelle des heures sombres au monde de la gastronomie, durablement marqué par le suicide d'un autre chef triplement étoilé, Bernard Loiseau, en février 2003, à l'âge de 52 ans.






Certaines indiscrétions avaient déjà filtré dans le week-end précédant la présentation officielle des lauréats 2015
Avant le palmarès du Michelin
Indiscrétions sur les lauréats du Michelin 2016 - France 3 Alsace - AL Herbet
Plusieurs sites, comme celui du Point, avaient vendu la mèche avant le jour J. Même l'un des concurrents du célèbre guide rouge, Gilles Pudlowski, avait relayé les noms des gagnants, sur son compte Twitter.




 

 

Toutes les tables étoilées en Alsace

Les 3 lauréats viennent allonger la liste des restaurants déjà étoilés en Alsace :

  • 1 étoile
- L'Atelier du peintre (Colmar)
- Auberge Frankenbourg (La Vancelle)
- La Nouvelle Auberge (Wihr-au-Val)
- Relais de la Poste (La Wantzenau)
- Au Vieux Couvent (Rhinau)
- 1741 (Strasbourg)
- Hostellerie du Rosenmeer (Rosheim)
- Buerehiesel (Strasbourg)
- Esprit Terroir (Strasbourg)
- Maximilien (Zellenberg)
- Le Bistrot des Saveurs (Obernai)
- Auberge Saint-Laurent (Sierentz)
- La Poste (Riedisheim)
- La Table du Gourmet (Riquewihr)
- Käsburg (Saverne)
- l'Auberge du Boeuf (Sessenheim)
- Le Septième Continent (Rixheim)
- Umami (Strasbourg)
- Le Cerf (Marlenheim)
- Gavroche (Strasbourg)

 

  • 2 étoiles
- Chambard (Kaysersberg)
- Le Cygne (Gundershoffen)
 - Auberge du Cheval Blanc (Lembach)
 - Il Cortile (Mulhouse)
- La Fourchette des Ducs (Obernai)

  • 3 étoiles
- Auberge de l'Ill (Illhauersen)

 

Retrouvez sur le site du Guide Michelin toutes les tables référencées en Alsace

Sur le même sujet

Les + Lus