Tourisme à Colmar : un gîte "Game of Thrones" aménagé dans un appartement en location, plus vrai que nature

Morgan Rebouché a converti un appartement de Colmar (Haut-Rhin) en un véritable château miniature. Ses deux pièces ont été décorées soigneusement sur le thème de "Game of Thrones". Proposé sur Airbnb depuis le mois de mai, le gîte attire du monde.
Le coeur de la maison : un séjour aux couleurs de la puissante maison Lannister.
Le coeur de la maison : un séjour aux couleurs de la puissante maison Lannister. © Morgan Rebouché

Couronnes, épées, bannières médiévales, ciboires dorés, oeufs de dragon... Le tout sans oublier le célèbre Trône de fer... Contempler ces augustes objets ne nécessite pas un long trajet à travers le temps et l'espace jusque Winterfell, Casterly Rock, ou encore Port-Réal. Se rendre dans un gîte richement décoré à Colmar (Haut-Rhin) suffit.

Si ces termes et lieux vous sont inconnus, sachez que nous parlons de Game of Thrones (Got, Le Trône de fer en version française). La série télévisée de tous les records, inspirée d'une saga littéraire que son auteur, G.R.R. Martin, tarde à finir. Certes, cette série s'est achevée (de manière très critiquable) en mai 2019. Mais la hype autour cet univers médiévo-fantastique reste partagée par une large communauté de fans.

Cet appartement est disponible depuis le mois de 2021, et rencontre un grand succès. Pour en profiter, il suffit de réserver ce "logement unique inspiré de Game of Thrones" via la plate-forme Airbnb (elle est très encadrée en Alsace, où sa présence explose). Ce gîte se trouve à quelques minutes à pied de la très touristique Petite Venise (voir sur la carte ci-dessous).
 


Morgan Rebouché, le propriétaire, a répondu aux questions de France 3 Alsace. Il ne cache pas avoir été inspiré par un gîte Harry Potter, établi lui aussi dans la cité de Bartholdi. "J'ai acheté un deuxième appartement, et je voulais me démarquer des autres. J'ai regardé un peu autour, voir s'il y avait des choses un peu atypiques." Et découvert ce fameux gîte décoré dans l'univers du petit sorcier à lunettes créé par J.K. Rowling (d'origine alsacienne).

"J'ai regardé ce gîte de plus près, et ça m'a tout de suite attiré. J'ai vu qu'il marchait très bien au niveau des réservations, qu'il y avait un thème... Je voulais partir sur un thème, mais je ne savais sur quoi. Son gîte m'a fait un déclic. Étant fan de la série Game of Thrones, je me suis dit : pourquoi pas ?" Il a donc contacté la créatrice Potterhead (ça veut dire fan d'Harry Potter). Qui est scénographe : une profession bien utile quand on aménage un intérieur sur un thème particulier.
 


Il a donc réfléchi au projet avec cette scénographe, Manuella Schaupp, puis lui a laissé ses clés. Sa confiance n'a pas été déçue. De gros travaux n'étaient pas nécessaires : tout est passé par la décoration. Les finitions et détails, plus vrais que nature, ont été faits en polystyrène. À l'image d'une menaçante tête de Marcheur blanc (Whitewalker, une créature hostile de l'univers Got), qui émerge d'un mur pareil à de la glace, dans l'entrée. "On est tout de suite dans l'ambiance..."

Le célèbre Trône de fer, lui, se trouve dans la chambre. Et il est bien loin d'être en fer. "Elle a pris un fauteuil de base. Et utilisé des épées en plastique, avec un demi-cercle en bois, et des lanières de je ne sais quoi au niveau de l'assise, qu'elle a repeint en couleur cuivrée." À voir également dans la chambre : un lustre à (fausses) bougies, une couverture en (fausse) fourrure de loup sur le lit à baldaquin... Sans oublier la bannière de la maison Stark. Et une réplique étincelante de Longclaw, une épée ancestrale détenue par Jon Snow, héros de la série et prétendu rejeton du seigneur Ned Stark.
 

Dans la chambre aux couleurs des Stark, le trône de fer a été installé dans le coin.
Dans la chambre aux couleurs des Stark, le trône de fer a été installé dans le coin. © Morgan Rebouché


Mais le coeur de la maison, c'est la cuisine... ou plutôt ce qu'il y a à côté puisqu'elle est ouverte. Un somptueux salon aux couleurs de la riche et puissante maison Lannister, qui a pris le roi des animaux comme emblème. "C'est bourgeois, rouge, luxueux. On a mis un canapé en velours..." 

On imagine tout à fait la redoutable reine Cersei Lannister installée dedans, portant un de ses sempiternels verres de vin à ses lèvres, en train d'ourdir un complot... Puisqu'on parle de complot, on vous rappelle au passage que son royal procès (évidemment fictif) a eu lieu à Strasbourg.
 


Dans un coin du salon, qui fait aussi un peu office de musée, on retrouve aussi divers objets étincelants. La couronne de Cersei, par exemple, ou un casque de la Garde royale. Sans oublier l'insigne doré de la Main du roi, sorte de Premier ministre du royaume.
 

Dès l'entrée, l'ambiance est donnée...
Dès l'entrée, l'ambiance est donnée... © Morgan Rebouché


On trouve aussi les précieux oeufs de dragons de Daenerys, née au coeur de la tempête dans la maison Targaryen, première du nom, l'ininflammable briseuse de chaînes, etc etc etc. On ne va pas donner tous ses titres royaux, sinon cet article sera trop long. C'est dans la salle de bains qu'on peut découvrir les références à la Khaleesi et mère des dragons. Même les porte-serviettes sont constitués de têtes de dragon en métal.

Et telle une caméra de surveillance surnaturelle, un immense oeil de dragon orangé s'y trouve fixé au mur. Rassurez-vous en ce qui concerne les commodités : point de baquet en bois ou de latrines médiévales, la douche et les toilettes sont confortables et modernes. Et une vasque faite d'un matériau brut, pareil aux murs de la forteresse de Dragonstone, repose sur un meuble de toilette ancien en bois massif délicatement sculpté.

Les retours par commentaires sont dithyrambiques : les fans adorent. Et les réservations se multiplient avec le retour des touristes européens. "Il y a déjà 40% de réservation pour le mois de juillet." Cette location est un deux-pièces, d'une superficie totale est de 44 m². Quatre personnes peuvent y loger : deux dans le lit double de la chambre, et deux autres dans un canapé-lit. Il vous en coûtera la modique somme de 90 euros pour une nuitée. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision culture tourisme économie logement société