Haut-Rhin : la justice rejette le recours contre le permis de construire un entrepôt logistique à Ensisheim

Le 20 octobre 2022, le tribunal administratif de Strasbourg a rejeté le recours de deux associations contre le permis de construire d'un entrepôt logistique à Ensisheim (Haut-Rhin). Plusieurs opposants au projet sont persuadés que l'entreprise Amazon compte s'y installer.

Le recours de deux associations contre le permis de construire d'un immense entrepôt logistique à Ensisheim (Haut-Rhin) a été rejeté par le tribunal administratif de Strasbourg ce 20 octobre 2022. La justice doit à présent se pencher sur le volet environnemental du dossier.

Nouvel épisode dans le projet de l'immense entrepôt qui doit sortir de terre à Ensisheim. Une plateforme de 190.000 m² destinée au e-commerce attise les tensions depuis 2020. Riverains et associations écologistes sont persuadés que le géant Amazon s'y installera : "Vu les dimensions annoncées, ça ne peut être qu'eux, assure François Zind, l'avocat des deux associations qui ont déposé le recours rejeté. Ça ne peut pas être une entreprise française comme la Fnac, Darty ou Cdiscount. Leurs entrepôts sont plus petits."

Les deux associations (Les amis de la Terre France et Alsace Nature) avaient déposé en janvier 2021 un recours contre le permis de construire délivré en juillet 2020 à Eurovia 16 Project, une société basée à Paris. Le voici refusé : "Le tribunal a estimé que le permis de construire ne méconnaissait aucune règle d’urbanisme", indique le tribunal administratif de Strasbourg dans un communiqué.

Les deux associations reprochaient au projet de ne pas indiquer l'identité de l'entreprise qui sera amenée à louer l'entrepôt. Ce à quoi le tribunal rappelle qu'"aucune règle n’impos[e] à l’exploitant [Eurovia 16 Project] d’indiquer à qui il compte louer ses locaux"

François Zind a réagi à cette décision de justice : "On perd une bataille, mais ce n'est qu'une partie du dossier. Il s'agissait ici de question qui relevait seulement d'urbanisme. Le deuxième volet est bien plus important. Nous avons déposé en avril 2023 un recours contre l'autorisation environnementale."

Des camions et des véhicules utilitaires y feraient des allers et retours tout le temps.

François Zind

Avocat des Amis de la Terre et d'Alsace Nature

Les associations s'inquiètent de voir un tel entrepôt arriver sur le territoire : "Cela causerait de nombreuses nuisances sonores, mais aussi énormément de pollution. Des camions et des véhicules utilitaires y feraient des allers et retours tout le temps", pointe l'avocat. 

Le tribunal administratif a été saisi de ce deuxième recours, et devrait rendre sa décision en 2023. Concernant le jugement du 20 octobre 2022, les associations ont deux mois pour faire appel. Maître Zind ne sait pas encore si elles le feront.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité