La première voie verte de montagne du massif des Vosges inaugurée : "C'est un confort, on roule de façon sereine"

Elle n'est pas très longue, 5,6 kilomètres, mais elle a fait couler beaucoup d'encre avant son inauguration le samedi 24 juin. La voie verte du col du Haag dans le Haut-Rhin, réservée aux cyclistes et aux ayants droit, est désormais accessible et pourrait bien intéresser le Tour de France.

Ça y est, elle a absorbé ses premières gouttes de sueur. La voie verte du col du Haag a été officiellement inaugurée samedi 24 juin. Une portion de route, réservée aux cyclistes et aux ayants droit, qui relie Geishouse, dans le Haut-Rhin, au col du Haag et au Grand Ballon. 5,6 kilomètres de ruban bitumeux et un dénivelé de 492 mètres, de quoi réjouir les premiers cyclistes qui sont venus l'emprunter.

"Le fait de pas avoir de voitures, de motos ni de camions, c'est vraiment un confort, on roule de façon sereine", sourit cette usagère en reprenant son souffle. "Elle était très attendue, ajoute cet autre cycliste, elle va devenir une voie verte mythique !"

D'autant plus si, en effet, le Tour de France lui fait les yeux doux. Christian Prudhomme, son directeur cherche depuis un moment un équivalent à la planche des belles filles, pourquoi pas alors, l'ascension du grand Ballon ? 

"Au mois d'octobre, raconte à notre équipe Cyrille Ast, président de la communauté de communes de la vallée de Saint-Amarin, Christian Prudhomme a invité toute la presse nationale pour découvrir cette route à pied, nous avons fait les premiers hectomètres à pied, pour voir tout l'intérêt que peut représenter ce produit à la fois touristique et avec un réel intérêt sportif pour le Tour de France". 

Fin de la polémique

Alors une étape en 2024 ou 2025, rien n'est encore décidé. En attendant, les esprits échauffés un an auparavant avec l'évocation de la fermeture de cette route aux engins motorisés, se sont un peu apaisés.

"Les habitants de Geishouse avaient l'habitude d'utiliser cette route pour se rendre à la ferme auberge du Haag ou sur la crête en voiture, surtout les personnes âgées, alors ça a failli poser un problème", rappelle Claude Kirchhoffer maire de Geishouse.

Aujourd'hui, un compromis a été trouvé. La route est fermée par une barrière aux engins motorisés, mais certains usagers peuvent y accéder : secours, brigades vertes bien entendu, mais aussi le fermier, les chasseurs, les associations concernées.

Reste que de toute façon, la route avait été complètement fermée à l'été 2022 suite à la trop grande dégradation du revêtement. La commune qui en a la responsabilité, n'avait pas les moyens de payer sa rénovation. Le passage en voie verte a fait que l'Etat, la région et la communauté de communes ont financé les 600.000 euros nécessaires.