L’industrie du luxe dans le Grand Est

L’industrie du luxe dans le Grand Est
Interviews : Dominique Demarville, chef de Cave chez Veuve Clicquot Ponsardin / Jean-Christophe Muller-Haas, président des Tanneries Haas / Jérôme de Lavergnolle, PDG de la Cristallerie Saint-Louis / Claudia Athanase, artisan verrier à la Cristallerie Saint-Louis / Fabienne Moreau, responsable du patrimoine chez Veuve Clicquot Ponsardin - France 3 Grand Est - L. Laborie / C. Kellner / C. Gomond / P. Boudet / M. Lang / S. Rock / V. Brice

On vous propose de découvrir trois « savoir-faire » ancestraux du Grand Est avec la cristallerie Saint-Louis en Lorraine, les tanneries Haas en Alsace et la maison de champagne Veuve Clicquot en Champagne-Ardenne.

Par LG avec Laurence Laborie

Le luxe fait rêver, mais demande du temps. Nous nous nous sommes immergé au pays de l'exigence.

© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
A Reims (Marne), la maison de champagne Veuve Clicquot à Reims et ses 24 kilomètres de galeries souterraines. C'est l'une des grandes marques du groupe de Luxe LVMH. Fondée en 1772, elle est mondialement connue. Sa cuvée : « La Grande Dame » hommage à Madame Clicquot, est le symbole de la maison.

© Marie-Christine Lang / France 3 Alsace
© Marie-Christine Lang / France 3 Alsace
A Eichhoffen (Bas-Rhin), le luxe est aussi artisanal, les variétés de peaux et de couleurs sont façonnées par la main des hommes. En Alsace, on travaille le cuir depuis 1842 où l’on est tanneur de père en fils. Jean-Christophe représente la 6ème génération. Les Tanneries Haas emploient une centaine de salariés. Maroquinerie, marché de la chaussure, les Tanneries Haas fournissent les plus grands noms de la mode (Hermès, Chanel, Vuitton, Gucci…) des sacs vendus plusieurs milliers d'euros.

© Sébastien Rock / France 3 Lorraine
© Sébastien Rock / France 3 Lorraine
A Saint-Louis-lès-Bitche (Moselle), à une centaine de kilomètres des tanneries alsaciennes, la plus ancienne cristallerie de France se trouve la verrerie royale de Saint-Louis. C’est un « savoir-faire » ancestral de 430 ans d’existence. Il faut 10 ans pour former un artisan verrier. Dix ans pour atteindre l'excellence. Lustres majestueux, verres en cristal, objets de décoration, la manufacture Saint-Louis exporte ses pièces d'exception dans le monde entier.

Sur le même sujet

Les + Lus