Une recette brésilienne facile à faire : le bobo de camarao aux multiples bienfaits

Direction le Brésil pour vous faire découvrir un plat typique, le bobó de camarão. Un plat aux multiples bienfaits et nous vous proposons une recette de cuisine à réaliser, avec Sophie Menut dans l'émission "Ça roule en cuisine" sur France 3.

Le bobó de camarão, c'est une des nombreuses recettes iconiques de la région de Bahia au Brésil.
Le bobó de camarão, c'est une des nombreuses recettes iconiques de la région de Bahia au Brésil. © SEPPIA

Le Bobó de Camarão est un plat typique du Brésil, plus précisément, de la région de Bahia. Appelé également bobó de crevettes, il est assaisonné d'huile de palme, appelée dendê en Portugais brésilien et est traditionnellement servi avec du riz blanc.

La cuisine du nord du Brésil, spécifiquement celle de la région de Bahia est bien connue pour sa cuisine aux caractéristiques afro-brésiliennes, d’où le fait que ce plat typique Brésilien ressemble beaucoup à l’Ipetê, un plat originaire d’Afrique de l’Ouest. C'est un plat à base de crevettes, oignons, ail et tomates, épaissi avec de la purée de manioc.

La crevette, une bonne source de protéines

La crevette est un petit crustacé d’eau douce très convoité. Il en existe diverses variétés différentes par leur taille et leur couleur. Grise ou rose, elle se cuisine facilement et possède des apports et des bienfaits nutritionnels, très intéressants.

La crevette est riche en protéines qui contiennent les neuf acides aminés essentiels à notre organisme et jouent un rôle clé dans la formation des enzymes digestives, des hormones et des tissus, comme la peau et les os. Les protéines vont également permettre de maintenir la masse musculaire en cas de perte de poids et de jouer sur la satiété.

La crevette a différents bienfaits :

 

Le manioc, un aliment rassasiant

Entièrement comestible, le manioc fait partie de la famille des légumes tubercules. Il s’agit d’une plante tropicale originaire d’Amérique centrale et du Sud. Il est également possible de la retrouver en Afrique et en Asie. Ce tubercule, qui fait partie de la famille des Euphorbiacées, est d’ailleurs un des aliments principaux dans de nombreux pays africains et sud-américains. Le goût du manioc est relativement neutre, une fois cuit. Il est ainsi facile de l’incorporer aux préparations. Sa saveur se rapproche de celle de la pomme de terre ou de la châtaigne.

Le manioc favorise le transit intestinal et permet de soulager les problèmes d’estomac et les irritations du côlon, mais également de lutter contre la constipation et la diarrhée étant un féculent fort en glucides et peut facilement remplacer la pomme de terre, de plus, sa forte teneur en amidon et en fibres le rend facile à digérer.

Le manioc est rassasiant, après l’avoir consommé, l’amidon gagne en volume dans l’estomac, ce qui favorise la sensation de satiété. Il a également une forte présence de vitamines B et des feuilles possèdent une action antibactérienne. Pour les personnes diabétiques, c’est un aliment qui comporte un faible indice glycémique : sa forte teneur en fibres permet de ralentir la vitesse d’absorption du sucre dans le sang.

Direction le Bossa à Reims, pour y découvrir et savourer la cuisine brésilienne. Sans plus attendre, retrouvez la cheffe Juliana Barbosa en compagnie de Sophie Menut pour vous présenter la recette du bobó de camarão :

À vous de jouer, vous pouvez réaliser cette recette chez vous en suivant les instructions :

Ingrédients :

 

Préparation :

Bon appétit

Ne manquez pas votre émission Ça roule en cuisine, présentée par Sophie Menut, samedi 29 mai à 11h25, sur les antennes de France 3 Grand Est, France 3 Bourgogne-Franche-Comté et France 3 Hauts-de-France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine culture gastronomie