Violences à Orgeval : l’État et la ville de Reims se mobilisent pour la sécurité des habitants du quartier

Face à la montée de violence dans le quartier d'Orgeval, à Reims, l'État et la ville ont décidé d'agir pour assurer la sécurité et la tranquillité publiques et d’établir un plan d’action partenarial. Prochainement, les patrouilles de police seront renforcées pour contrôler et démanteler des points de deal plus régulièrement.

Après un troisième épisode de violence, dans le quartier Orgeval de Reims, ayant entrainé la mort d'un jeune homme de 22 ans dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 juin 2023, l'État et la ville ont décidé de se mobiliser "face à la gravité des faits", pour protéger les habitants du quartier. L’objectif : "assurer la sécurité et la tranquillité publiques et d’établir un plan d’action partenarial", selon le communiqué de presse de la préfecture de la Marne. 

Renforcer les patrouilles de police

Une réunion entre le préfet du département et Arnaud Robinet, maire de Reims, a permis d'échanger avec ceux qui se trouvent sur le terrain : les éducateurs des services départementaux, de la CUGR et de la ville de Reims, les services de l’Éducation nationale, les forces de sécurité et les salariés de la Maison de quartier.

Il a donc été décidé de renforcer les patrouilles de police pour "multiplier les contrôles et le démantèlement des points de deal", précise le communiqué. En plus de cela, le groupe local de traitement de la délinquance poursuivra ses missions de lutte contre les stupéfiants "en portant une attention toute particulière sur les quartiers les plus concernés par les événements de ces dernières semaines".

Des mesures de prévention de la délinquance

Pour assurer la sécurité et la tranquillité aux habitants, "un renforcement du partenariat, particulièrement avec l'Éducation nationale, est mis en place". Le dispositif de mise en œuvre du "rappel à l'ordre prévu par la convention de lutte contre l'absentéisme scolaire de 2018 sera poursuivi", a précisé le préfet.

Ces mesures de prévention de la délinquance vont permettre de sensibiliser les jeunes. Un travail, en lien avec les travailleurs sociaux et les familles, va être mis en place pour "mieux faire adhérer aux valeurs républicaines, et éviter toute dérive dans toutes formes de délinquance"

Des actions de prévention dans les établissements

Le parquet et les services de police continueront de proposer aux établissements scolaires, notamment ceux situés à Orgeval, des actions dans le cadre des programmes nationaux de prévention des conduites addictives ou dans le cadre des opérations prévention contrôle antistupéfiants.

"Face aux phénomènes de violences, face au développement des trafics, la mobilisation de
tous est indispensable pour continuer à préserver la paix et le lien social afin que la sécurité, première des libertés, puisse être garantie à chacun", a conclu le préfet dans son communiqué de presse. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité