Cet article date de plus de 4 ans

Saint-Nicolas-de-Port (54) : 43ème chapitre de la Confrérie de la Potée Portoise

La ville de Saint-Nicolas-de-Port est connue pour son célèbre Saint Patron. Mais pas seulement. Elle abrite une docte Confrérie, celle de la Potée Portoise, dont le prochain chapitre se tiendra en cette bonne ville le dimanche 9 avril 2017. Partons à la découverte de cette fameuse potée...

Reportage Didier Vincenot et Delphine Lahondé
Interviennent dans le reportage : Emile Jacquot, boucher-charcutier, et Josette Villaume, Grand Maître de la Confrérie de la Potée Portoise.
durée de la vidéo: 03 min 16
Saint-Nicolas-de-Port (54) : 43ème chapitre de la Confrérie de la Potée Portoise ©France 3 Lorraine

Saint-Nicolas-de-Port...
Terre de légende.
Qui ne connaît pas le bon Saint-Nicolas, les petits enfants dans le saloir, l'affreux boucher ?

Nous nous rendons justement chez un boucher, Emile Jacquot, non pas pour revivre la légende, mais pour faire connaissance avec une docte et savoureuse conférie. La Confrérie de la Potée Portoise.


La Confrérie a été crée en 1975 par le comité des fêtes de l'époque.
Depuis, la tradition s'est perpétuée.

Les  personnes intronisées deviennent des "Empotés". Depuis 1975, 1425 personnes ont été intronisées.
La Devise de la Confrérie : « Avec bonne Potée, jamais faim n’avez ! ».


Le but de la Confrérie de la Potée Portoise ?
Mais valoriser et faire connaître la célèbre potée, variante de la potée lorraine.


La potée portoise, c'est une savoureuse recette que les lorrains connaissent bien.
Avec notre rude climat, c'est un plat unique, "qui tient au ventre" !

Rien que du bon !


Des poireaux, des carottes, des pommes de terre, du chou vert, des haricots rouges, des navets, de la crême fleurette, des épices, un bouquet garni...

Mais pas seulement !

A tous ces légumes sont ajoutés du jambonneau demi-sel, du lard fumé, et de la saucisse à cuire.

Quand on vous dit que la potée portoise, ça tient son homme ! Sa femme aussi d'ailleurs, car la potée portoise est avant tout un plat familial, que les familles lorraines se faisaient un plaisir de présenter le dimanche sur la table où grands parents, enfants et petits enfants faisaient ripaille.

De l'aveu même d'Emile Jacquot, boucher-charcutier à Saint Nic', comme on dit dans le coin, le délicieux plat suffit à sustenter n'importe qui lors des grands froids de nos contrées.

Et rien de mieux que de clôturer le repas avec une bonne tarte aux mirabelles, de Lorraine, bien entendu !

La recette vous est déclinée dans le reportage, et détaillée ci-dessous.

Bon appétit, bien sûr !


La recette de la Potée Portoise
Les ingrédients pour 4 personnes : 

4 jambonneaux demi-sel
1 morceau de lard fumé de 200 grammes
1 saucisse à cuire fumée pur porc de 200 grammes
4 blancs de poireaux émincés
5 carottes coupées en petits carrés
1 gros chou vert
8 petites pommes de terre à chair ferme (exemple : charlotte-rosa)
100 grammes de haricots rouges
2 navets coupés en petits carrés
10 centilitres de crême fleurette
épices
bouquet garni

La préparation et la cuisson (4 heures)

Blanchir le chou vert

Mettre à cuire dans l'eau frémissante pendant 2 heures 30 : le lard, les jambonneaux, les navets, les carottes, les haricots rouges, les épices, le bouquet garni.
Après une heure de cuisson, ajouter la saucisse à cuire et laisser mijoter encore 1/2 heure.
Egoutter les légumes et les disposesr au fond d'un plat.

Couper la saucisse et le lard et disposer les morceaux autour des légumes.
Dresser les jambonneaux sur les légumes au centre du plat.
Servir très chaud avec la crême à part à la discrétion de chaque convive.

Recette communiquée par la Confrérie de la Potée Portoise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie cuisine sorties et loisirs terroir idées de sorties