Annonce de l'abandon du projet : les zadistes de Notre-Dame-des-Landes vont-ils venir à Bure ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener

 Quelles seront les conséquences de l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (44)? Les zadistes vont-ils venir dans la Meuse à Bure (55) ? Bure est un site qui fait peur aux associations écologistes et aux habitants de la région.

Le projet d'aéroport du Grand-Ouest destiné à remplacer l'aéroport de Nantes-Atlantique est donc abandonné. Et jeudi 18 janvier 2018, tous les regards se tournent donc vers Bure dans la Meuse (55).
Les zadistes bientôt refoulés de Notre-Dame-des-Landes vont-ils venir en force dans la Meuse pour mener la lutte contre le projet CIGEO d'enfouissement de déchets radioactifs ? 

150 gendarmes ont investi quatre lieux occupés par les opposants au projet Cigéo

"L'ensemble des associations qui s'oppose au projet de Notre-Dame-des-Landes parle d'une magnifique victoire. Et maintenant les opposants souhaitent fédérer la lutte autour de Bure, dans la Meuse", explique Jean-Philippe Tranvouez, journaliste à France 3 Lorraine.

Denis Stolf, maire de Tréveray dans la Meuse répond aux questions de Jean-Philippe Tranvouez.

durée de la vidéo: 00 min 34
Tous les regards se tournent donc aujourd'hui vers Bure dans la Meuse (55).
Le projet de l'Autorité de sûreté nucléaire s'est déclaré favorable à l'enfouissement profond, sous conditions. 
A Bure, dans la Meuse, un centre industriel de stockage géologique (Cigéo) doit enfouir à 500 m de profondeur
80.000 m3 de déchets radioactifs. Coût total estimé : entre 15 et 36 milliards d'euros. 

A lire aussi : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/barrage-de-sivens/sivens-bure-notre-dame-des-landes-six-foyers-de-contestation-a-vif_731321.html