Disparition de l’homme d’affaires Yvon Gérard : la famille organise une nouvelle battue pour le retrouver, "les recherches officielles n'avancent plus"

Publié le
Écrit par Yves Quéméner, avec JC Panek

Yvon Gérard, l’ancien manager de l’Open de Moselle et promoteur du chantier du futur hôtel Starck à Metz (Moselle) est porté disparu depuis le 17 août. Pour le retrouver, la famille organise une nouvelle battue le week-end du 8 et 9 octobre. L’enquête est confiée à la gendarmerie de Saumur.

Yvon Gérard, ancien manager du tournoi de tennis ATP de Metz (Moselle), notaire et promoteur immobilier, est porté disparu depuis le mercredi 17 août 2022 près de Saumur (Maine-et-Loire). La famille est sans nouvelles depuis près de deux mois.

Le week-end du 8 et 9 octobre, elle organise une nouvelle battue avec la gendarmerie près de l’étang des Hautes-Belles à Allonnes, à Saumur (Maine-et-Loire). "A l’heure actuelle, l’enquête et les recherches officielles n'avancent plus et de nombreuses questions sont toujours sans réponse", explique à France 3 Lorraine, Pierre Gérard, frère de Yvon Gérard.

La famille ne comprend pas qu'après plus de six semaines, le GPS du véhicule n'a toujours pas été expertisé. La voiture 4X4 a pourtant été saisie il y a plus d’un mois

Pierre Gérard, frère de Yvon Gérard

Des chasseurs aideront la famille car ils connaissent bien la zone. "L’idée est de préparer cette battue avec des nouvelles personnes afin de cibler des zones inconnues, qui ont été peu ou pas explorées par les enquêteurs."

Le dossier est toujours à l’instruction au parquet de Saumur. Le matériel informatique a été saisi, les comptes bancaires épluchés. Cependant, la famille s’interroge car la voiture, retrouvée sur les lieux de la disparition n’a toujours pas été expertisée. "Les investigations se poursuivent mais sont couvertes par le secret de l’instruction. Certaines de nature technique peuvent prendre un certain temps", explique Alexandra Verron, procureur de la République du Tribunal judiciaire de Saumur.

L'enquête reste confiée à la gendarmerie qui concentre ses recherches sur la forêt de La Breille-les-Pins. "La famille ne comprend pas qu'après plus de six semaines, le GPS du véhicule n'a toujours pas été expertisé. La voiture 4X4 a pourtant été saisie il y a plus d’un mois", explique la famille de Yvon Gérard.

"Le résultat de cette expertise nous semble important car des témoignages contradictoires sur l'heure de stationnement pourraient être clarifiés et cela permettrait d’éclairer et de valider d'autres éléments relatifs aux premières heures de la disparition".

Le témoignage d'une personne errante

Un habitant de la commune de Vivy (Maine-et-Loire), à plusieurs kilomètres du lieu de stationnement de la voiture, aurait évoqué avec les enquêteurs, "une personne errante pouvant correspondre à Yvon Gérard quelques jours après sa disparition".

Ce témoignage, recueilli par les gendarmes, n’a été porté à la connaissance de la famille que plusieurs semaines après la disparition. "Même s'il faut rester très prudent, cela pourrait être une indication très importante pour définir le périmètre des recherches. Sur place, les gendarmes n’ont trouvé aucun indice, ni même le moindre élément qui permettraient d'envisager une autre explication que celle de la disparition".

Près de deux mois après sa disparition, l’homme d’affaires reste introuvable. "C’est très long. Et surtout on manque de réponse". Yvon Gérard est une personnalité très connue en Moselle. Il est le principal promoteur du projet d'hôtel imaginé par le designer Philippe Starck.

Communiqué de la famille

"Pendant la dernière battue, au mois de septembre, près de 60 personnes étaient présentes, venues de toute la France, et principalement de la Moselle. C’est très important pour nous d’être soutenus par tout le monde".

 

Le rendez-vous pour le week-end du 8/9 octobre sera défini suivant différentes zones afin de pouvoir organiser des points de rencontres. Pour participer à cette battue, merci de contacter par SMS seulement le 06 19 68 52 08."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité