Les Aciéries de Venise annoncent leur volonté de racheter plusieurs usines sidérurgiques en Lorraine

Un communiqué du groupe italien annonce mercredi 20 décembre 2023 qu’il est entré "en négociations exclusives pour acquérir auprès d’Ascometal France Holding" plusieurs sites dont celui d’Hagondange (Moselle) et de Custines (Meurthe-et-Moselle). Ces usines appartiennent depuis 2018 à Swiss Steel, elles produisent des aciers longs spéciaux, notamment pour le marché automobile.

Le groupe sidérurgique transalpin, qui revendique "une histoire de plus de 75 ans sur le marché de l'acier", affirme qu'il présentera "son projet aux instances représentatives du personnel d'Ascometal concernées dans le cadre du processus d'information-consultation. Les parties prenantes au projet devront par ailleurs travailler à la satisfaction des conditions suspensives auxquelles le projet est soumis, dont l'approbation des autorités réglementaires compétentes".

Toujours dans son communiqué, les Aciéries de Venise précisent qu'elles espèrent la réalisation de l'opération pour le printemps 2024. Elles souhaitent également acheter le site du Marais dans la Loire. À Hagondange, dernière aciérie de Moselle, l'usine produit des aciers longs destinés notamment au marché automobile. Il appartient depuis janvier 2018 au groupe suisse Swiss Steel, ex Schmolz + Bickenbach.

Les Aciéries de Venise s'étaient déjà positionnées pour racheter l'usine à rails d'Hayange en 2021, mais c'est le groupe allemand Saarstahl qui avait finalement acquis le site, avec l'aval du gouvernement français.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité