Reims et Strasbourg en pixels sur r/Place, fresque artistique créée par des internautes du monde entier sur Reddit

Publié le Mis à jour le

r/Place, c'est une gigantesque fresque artistique dont les millions de pixels ont été placés par des internautes du monde entier. La France est bien représentée sur ce projet collaboratif qui a pris fin ce mardi 5 avril, et on y trouve quelques références à Reims (Marne) et Strasbourg (Alsace).

Connaissez-vous r/Place ? Probablement pas. Connaissez-vous Reddit ? Non plus ? Commençons par là. Il s'agit d'un mélange entre un réseau social et un forum de discussion, dont l'usage n'est pas très répandu en France (le sous-Reddit r/France est néanmoins populaire, plein d'échanges intéressants et variés). 

Le 1er avril 2017, Reddit lançait un poisson d'avril doublée d'une expérimentation sociale : r/Place. Une toile vierge de 1.000.000 de pixels. Les pixels, ce sont des petits carrés colorés ou non, des "atomes" en quelque sorte, qui composent les images apparaissant sur un écran. Le coloriage de chacun de ces pixels est possible pour n'importe qui de par le monde, dans le respect d'une limitation horaire de cinq minutes.

Ce défi collectif a été très suivi à l'époque : jusqu'à un million de personnes y a participé. Les efforts de ces dernières ont permis de générer de nombreux dessins, drapeaux, oeuvres d'art, mèmes ( images humoristiques d'Internet dont France 3 Champagne-Ardenne a déjà parlé), ou extraits de culture populaire comme des affiches de films (voir le résultat dans cette vidéo bizarrement hypnotique et l'image ci-dessous, disponible en haute qualité).


Cinq ans après, le vendredi 1er avril 2022, rebelote : r/Place est à nouveau apparu. Le défi artistique et collaboratif a duré jusqu'à ce lundi 5 avril 2022, à 01h00. Les pixels utilisés (4 millions cette fois) sont ensuite tous devenus blancs, amenant l'oeuvre à blanchir en quelques instants alors que lesdits pixels continuaient à être placés, volontairement ou non. Jusqu'au retour d'une toile blanche immaculée...

Coopération transfrontalière, pas la guerre

Heureusement, des internautes - il y en a six millions cette fois-ci - ont fait montre de prévention. Et ont sauvegardé le résultat peu avant ce blanchiment final (à voir en vidéo ci-dessous).


Certains pays se sont particulièrement illustrés (dans tous les sens du terme) au cours de ces quelques jours. Parmi eux, l'Allemagne (représentée par r/Germany sur Reddit, et sur r/PlaceDE pour son équipe de construction très impliquée), et la France. Plusieurs coopérations ont vu le jour à l'intersection des "zones d'influence" allemandes et françaises.

Plutôt que de s'y affronter, ces communautés ont préféré unir leurs talents. Avec de jolis résultats à la clé. Ainsi, l'entente entre les deux pays est symbolisée par une cigogne (inspirée du style employé par l'artiste Stork), l'animal-totem de l'Alsace, région transfrontalière où les peuples allemand et français se sont tant de fois déchirés. 


À noter qu'elle vole sur le drapeau allemand. Et que le volatile passe entre les armoiries des différents Lander d'Outre-Rhin et la cathédrale Notre-Dame de Paris (devant laquelle est garé un camion de pompier, souvenir de l'incendie de 2019). 

Autre symbole de coopération transfrontalière, à la fois sur Reddit et sur les ondes, une télévision où l'on aperçoit le logo d'Arte (ce petit bout de r/Place est d'ailleurs devenu son image de profil sur Twitter). Une initiative qui a dû plaire à la communauté r/Strasbourg, pas très étendue mais non moins dynamique : cette chaîne franco-allemande de service public, née en 1992, siège à Strasbourg (Alsace, voir sur la vue panoramique ci-dessous avec en fond le Parlement européen).


Il existe aussi une référence à Reims (Marne), quoiqu'un peu tirée par les cheveux si l'on peut dire. Moins pacifique, elle consiste en la présence d'une guillotine et d'une tête tranchée ceinte d'une couronne. Louis XVI fut en effet l'avant-dernier roi de France sacré en la cathédrale de Reims.

Couper la tête de son monarque au cours de la Révolution, c'est une référence française aussi bien connue à l'étranger que la tour Eiffel ou la baguette de pain... Pensez-y d'ailleurs la prochaine fois que vous direz en France "que le client est roi".

On notera aussi l'apparition sur la partie française de la fresque d'une fusée Arianne (encore un exemple de coopération internationale), laquelle est lancée de sa base de Kourou (Guyane). Et, perdue au milieu d'un maelstrom de petits détails, d'une étoile occitane, en référence au Toulouse Football Club (Haute-Garonne). Pour d'autres détails plus internationaux et explications savantes, lire le très complet fil Twitter de Sam (visible ci-dessous).



Incroyable expérience humaine

Telle des petites fourmis, des internautes de tous âges, genres, et horizons ont travaillé ensemble (ce qu'on apprend dans ce direct Twitch). La force du collectif pour un objectif commun. Parmi eux, Bruno, alias Linkinito. Ce chargé d'études dans le cinéma à Lyon (Rhône) de 31 ans a de la famille dans la Meuse (Lorraine).  "C'était une expérience certes très éprouvante et fatigante mentalement, mais incroyable. On ne fait vraiment ça qu'une fois dans une vie. C'est beaucoup plus que des pixels."

Ce dernier est à l'origine du Discord (sorte de salon de discussion en ligne) /r/PlaceFrance Diplomacy and Planning, où s'est coordonnée du 1er au 5 avril toute l'action française de la fresque (mais pas celle de grande envergure lancée par des streameurs français en bas à gauche), soit plus de 9.000 personnes connectées en simultanée lundi soir. "J'avais déjà participé il y a cinq ans, et ça avait été une expérience formidable." Son seul regret : ne pas avoir réussi à finir un dessin représentant Astérix.

Nouvelle tentative en 2022.  "J'ai pu retrouver les documents de coordination de l'époque pour dessiner Astérix et j'ai posté ça sur Reddit dès que Place a été relancé. Mais il fallait un Discord pour coordonner tout ça, et n'ayant pu en trouver un, j'ai décidé de le créer moi-même." Plutôt force de proposition que preneur de décisions, il ne savait pas dans quoi il allait s'embarquer... 

C'était une implication de tous les instants.

Bruno, 31 ans

Mais il a su bien s'entourer. "Il a fallu attribuer des rôles, sélectionner des personnes dignes de confiance, créer des espaces de discussion, regarder le chat et écouter les canaux vocaux... C'était une implication de tous les instants." Ayant fondé le Discord, Bruno disposait théoriquement de tous les pouvoirs. 

Mais un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.  "Je savais que je pouvais pas faire ça tout seul. Cette expérience m'a appris à déléguer et identifier ceux qui pouvaient mener des projets... Quand je regarde après comment tous ces gens ont géré derrière, je me dis que j'ai vraiment bien choisi l'équipe. C'est surtout eux qui ont fait le taf [travail à faire; ndlr]."


"BlueBeeries a vraiment été une super recrue, et pourtant je ne savais rien d'elle avant. L'âge, le genre, ça n'importait pas. Elle était compétente, elle savait se faire entendre, elle savait organiser les choses. Je pense vraiment qu'elle ira loin. Et les autres coordinateurs et administrateurs aussi."


Mais qui est donc BlueBeeries ? IRL (in real life, ce qui veut dire : en vrai), il s'agit de Lucie. Une lycéenne strasbourgeoise âgée de 16 ans... mais surtout l'une des principales administratrices d'un projet auquel rien ne la prédestinait. "On pouvait représenter nos communautés, s'amuser avec des gens ayant les mêmes centres d'intérêts que nous, faire des rencontres."

Diplomatie 2.0

Et aussi s'essayer à la diplomatie : Jean-Yves Le Drian (l'actuel ministre) peut se rhabiller. "Il y a eu des accords de territoire. Par exemple avec le dessin de Marianne sur le drapeau ukrainien, à côté du président Zelensky." Ou une entente intelligente avec l'Irlande, autre nation au pavillon tricolore, de manière à ce que leur drapeau n'en forme qu'un. Ou des communautés plus petites, par exemple celle de l'excellent dessin animé Code Lyoko, probablement le meilleur au monde (et français). Toujours très populaire près de 15 ans après la diffusion de sa dernière saison (c'est à dire la 4 et pas la 5), il a reçu un petit coin sous le téléviseur Arte.

On peut aussi citer un collectif opposé à la dépendance à la voiture pour les petits trajets "qui dessinait un grand parking et des routes. Au niveau de la France, on a fait le rond-point de l'Arc de triomphe. C'était un espace à partager et il fallait savoir mener des accords."


Il y a eu de multiples cas concrets. "Sur notre drapeau, à côté de la fusée Ariane, un petit coin avait été réservé pour une communauté de jeux-vidéo : Xenoblade Chronicles . Car ils étaient là en premier. Globalement, on a tous réussi à s'entendre pour mener à bien de jolis petits projets et avoir des alliés lors d'attaques de grande envergure par des streamers [étrangers, qui ne participaient pas au projet en premier lieu; ndlr] ."

La démocratie n'a pas été oubliée. Les différents oeuvres en pixel art étaient soumises au vote sur le Discord. Ça tournait à plein régime. Et l'effort humain était colossal. Si une aide robotisée a été employée par une partie des internautes pour savoir où placer les bonnes couleurs (via une sorte de quadrillage annoté), "il n'y a eu aucune création de comptes en masse pour ajouter des pixels. On est resté très éthique, on n'a pas voulu utiliser de moyens qu'on ne trouvait pas très honnêtes." Ce qui n'a pas empêché certaines accusations.

"C'est un peu un honneur d'être traité de bot [robot; ndlr] ... Mais c'est juste la force de la France." Et on ne citera pas les tentatives éhontées de récupération politique d'un projet prouvant par A+B que l'entraide et les passions transcendent les origines et les frontières (voir le résultat final ci-dessous, disponible aussi en haute qualité).


Lucie est passée par toutes les émotions. "Il y avait beaucoup d'humain, le fait de faire partie d'une communauté qui fait des choses fortes et qui se fait remarquer à l'international : ça me plaît. J'ai aussi été triste quand ça s'est fini, quand on a dit au revoir à tout le monde et qu'on s'est dit merci." 

C'est une expérience qui m'a apporté aussi beaucoup sur le plan social.

Lucie, 16 ans

"C'est une expérience qui m'a apporté aussi beaucoup sur le plan social. Je me suis fait quelques amis à l'international... Et j'ai pu parler anglais, ce qui est intéressant pour quelqu'un qui a eu une formation dans cette langue très scolaire." Elle a même appris des choses. En même temps, des Rembrandt et des Vermeer ont été reproduits sur cette fresque : c'est un vrai bouillon de culture au premier sens du terme.

"J'ai un peu moins dormi... mais quand je vois à quel point on a pu rendre des gens fiers et heureux, je me dis que tous ces petits sacrifices en valaient vraiment la peine. Le créateur du Reddit ukrainien était triste que ça soit terminé, parce qu'il a une santé fragile, et qu'on lui avait donné du baume au coeur. Rien que pour ça, ça valait le coup." On ne sait pas si, à nouveau dans cinq ans (ou moins (ou plus)), l'expérience sera reconduite. En attendant demeurera le souvenir de "cet autoportrait d'Internet qui prouve qu'on peut faire de belles choses tous ensemble", comme le qualifie si bien Lucie. Une véritable oeuvre d'art, quoi qu'on en dise.