Cet article date de plus de 4 ans

Strasbourg : le marché de Noël fait fuir les clients locaux du centre-ville

Le marché de Noel de Strasbourg et sa sécurité ont un revers : la baisse de la fréquentation dans le centre-ville des clients locaux, irrités par la foule qui se presse dans le centre au moment des fêtes. Pour certains commerces, la clientèle touristique seule ne suffit pas à rentrer dans ses frais.
Le marché de Noël de Strasbourg attire chaque année des milliers de touristes. Mais il y a un revers cependant : les locaux ont tendance à fuir le centre-ville à cette période, délaissant les commerces où ils ont leurs habitudes.
Le marché de Noël de Strasbourg attire chaque année des milliers de touristes. Mais il y a un revers cependant : les locaux ont tendance à fuir le centre-ville à cette période, délaissant les commerces où ils ont leurs habitudes. © France 3 Alsace
À quelques pas de la cathédrale de Strasbourg, on est loin de l’ambiance festive du marché de Noël. Certaines places sont désertes, les restaurants sont vides. Les parkings fermés ou saturés et l’interdiction de circuler en centre-ville ont fait fuir les clients locaux.

« Certains de mes clients habituels ne viennent pas, observe Juliette Blot-Moerckel, gérante de restaurant. Parce qu’ils savent que c’est trop compliqué pour se garer, parce que la ville n’a pas donné de possibilité de stationnement pour les locaux, donc ils préfèrent aller manger à l’extérieur. »

durée de la vidéo: 01 min 45
Strasbourg : le marché de Noël fait fuir les clients locaux ©France 3 Alsace

Sur la place du marché Gayot, la majorité des commerces subit une baisse de 20 à 30% de fréquentation pendant la période du marché de Noël.

« Elle a simplement pour but de trouver une solution à la baisse importante de fréquentation que subit le quartier, depuis l’ouverture du marché de Noël, explique Benjamin Ott, gérant d’un magasin  Elle est due en majeure partie à la restriction d’accès du quartier, en l’occurrence la passerelle de l’abreuvoir qui a été fermée. On essaye simplement de nous faire entendre auprès de la ville ».


Fuir le centre-ville, une solution

D’autres commerçants ont préféré partir. Après 14 ans passés dans le centre-ville, le restaurant de a déménagé en périphérie, à Schiltigheim. Plus de problèmes de stationnement : les Strasbourgeois déserteurs ont choisi leur camp.

« Au niveau de la restauration de midi, ça n’a rien à voir avec ce que je faisais dans le centre-ville, raconte Philippe Roth, le responsable du restaurant. Avant, le repas de midi représentait à 10 et 20% des recettes, et on faisait le reste le soir. Pour l’instant, j’ai zéro regret d’avoir quitté le centre-ville ».

Avec la fin des restrictions de circulation le 24 décembre, les clients retrouveront peut-être le chemin du centre-ville.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël en alsace noël économie tourisme