Une recette facile pour cuisiner la lotte, ce poisson disgracieux mais excellent pour la santé

La lotte est disgracieuce, mais comporte beaucoup de bienfaits pour notre organisme. Sophie Menut dans l'émission "Ça roule en cuisine" sur France 3 vous propose une recette à base de lotte, à réaliser chez vous.

Médaillon de lotte à la crème de cèpes et son écrasé de pommes de terre à l'andouille et moutarde.
Médaillon de lotte à la crème de cèpes et son écrasé de pommes de terre à l'andouille et moutarde. © SEPPIA

Souvent surnommé "diable de la mer" à cause de sa tête disgracieuse, peu de gens savent pourtant à quoi, il ressemble réellement. Vous le trouverez le plus souvent sans la tête, sous le nom de "queue de lotte" ou "joue de lotte". C’est l'un des rares poissons sans arête : un atout de choix pour faire manger du poisson aux enfants !

Comme tous les poissons à chair blanche, la lotte est un poisson peu calorique et riche en protéines. Sa chair est très maigre, n'en est pas moins très nutritive puisque 100 grammes de lotte contiennent près de 23 grammes de protéines, soit à peu près le même taux que les viandes.

Quels sont les bienfaits de la lotte ?

Elle contient en effet plusieurs acides aminés essentiels au bon fonctionnement de notre système digestif. Ils nous permettent également, de fabriquer hormones et tissus nécessaires à la croissance de nos os ou au renouvellement de notre peau, et à l'entretien de notre masse musculaire. De nombreux minéraux et oligo-éléments sont également présents dans la lotte. Elle est une source en potassium, calcium et phosphore, essentielle pour notre organisme.

Quant aux vitamines B contenues dans ce poisson, elles aident à lutter contre la fatigue et favorise le développement de notre système immunitaire. Sa chair possède également de bonnes propriétés antioxydantes puisque 100 grammes fournissent à un adulte plus que l'apport quotidien conseillé de sélénium, connu pour prévenir le vieillissement cellulaire prématuré. Également source d'oméga-3, qui permet de réduire les risques de maladie cardio-vasculaire.

Avec tous les apports nutritionnels qui proviennent de ce poisson, il est fortement recommandé de manger de temps à autre de la lotte, dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée.

Comment cuire la lotte ?

La lotte peut être cuite de mille et une façon, selon vos envies et la recette envisagée. Vous pourrez tout aussi bien la griller, la cuire en papillote, à la poêle ou bien au four. Pour éviter que sa chair ne devienne trop ferme, la lotte devra être cuite rapidement.

Les différentes cuissons de la lotte par AC

Sans plus attendre, découvrez la recette de Sophie Menut en compagnie du chef Fabrice Durain, à Vecoux, au cœur des Vosges, médaillon de lotte à la crème de cèpes et son écrasé de pommes de terre à l'andouille et moutarde : 

Ingrédients

 

Préparation

  1. Cuire l'andouille 25 minutes dans un bouillon de légumes
  2. Couper l'andouille en petits cubes
  3. Éplucher et découper 600g de pommes de terre Charlotte
  4. Cuire 20 minutes à l'eau salée puis écraser à la fourchette
  5. Ajouter les cubes d'andouille
  6. Ajouter des morceaux de beurre
  7. Saler, poivrer et ajouter de la moutarde de Meaux
  8. Laver et couper 150g de cèpes
  9. Saisir 10 minutes dans du beurre
  10. Verser 20cl de crème liquide et laisser réduire 5 minutes
  11. Mixer le tout
  12. Ciseler du basilic et l'ajouter à la sauce
  13. Tailler deux médaillons de lotte
  14. Colorer à la poêle avec un fond d'huile puis terminer la cuisson au four 10 minutes à 120°C
  15. Dresser l'écrasé de pommes de terre à l'aide d'un emporte-pièce
  16. Déposer la lotte
  17. Verser la sauce

Bonne dégustation, retrouvez la recette en images :


Ne manquez pas votre émission Ça roule en cuisine, présentée par Sophie Menut, samedi 13 février à 11h25, sur les antennes de France 3 Grand Est, France 3 Bourgogne-Franche-Comté et France 3 Hauts-de-France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine gastronomie pêche