Cet article date de plus de 4 ans

Des vosgiens se lancent dans la production de l’algue bleue

C'est le nouveau super aliment à la mode,  la spiruline ou algue bleue. Un micro-organisme très recherché par les sportifs ou simplement les amateurs de vie saine. Des agriculteurs de Rancourt dans les Vosges sont les premiers en Lorraine à en produire.
© France 3 Lorraine
Ils sont éleveurs de vaches et céréaliers à Rancourt dans les Vosges. Ce sont les premiers en Lorraine à se lancer dans la production de cette cyano bactérie, appelée aussi "algue bleue".

La spiruline est pressée, extrudée en longs filaments qui sont ensuite séchés pour en faire des paillettes. Ces vosgiens utilisent la chaleur de leur centrale de méthanisation pour chauffer les serres.

L'industrie agroalimentaire l'utilise pour l'alimentation animale, la complémentation nutritionnelle et la fabrication d'aliments diététiques, destinés, par exemple aux régimes hyperprotéiques. Son goût de champignons légèrement fumés est caractéristique d'une spiruline de bonne qualité.

Riche en molécules anti-oxydantes la spiruline permettrait de lutter contre la malnutrition, la dénutrition et les carences protéiques.

En sport, la spiruline aurait pour effet de retarder la production d'acide lactique, responsable de la fatigue et des crampes, ainsi que de favoriser la prise de muscle.

Un complément alimentaire miracle pour la récupération des sportifs mais pas seulement. Elle est citée depuis plusieurs années dans les programmes de lutte contre la malnutrition en Afrique.

Les vosgiens aimeraient être les premiers à produire l’algue bleue selon un cahier des charges bio.

Le reportage d'Anne-Laure Chery et d'Eric Bertrand
durée de la vidéo: 02 min 53
Des vosgiens se lancent dans la production de l’algue bleue

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agriculture bio agro-alimentaire santé société