Affaire Kulik : Jacky Kulik espère que la demande de mise en liberté de Willy Bardon “n'aboutira pas”

Willy Bardon au tribunal d'Amiens, le 27 novembre 2019. / © Valentin Pasquier / FTV
Willy Bardon au tribunal d'Amiens, le 27 novembre 2019. / © Valentin Pasquier / FTV

Condamné à 30 ans de réclusions criminelle pour l'enlèvement, la séquestration suivi de mort et le viol d'Elodie Kulik en janvier 2002, Willy Bardon et ses avocats avaient fait appel de la décision de la cour d'Assises de la Somme. Ils demandent désormais la mise en liberté de leur client.

Par Paul-Antoine Leclercq

Willy Bardon pourrait sortir de prison. C'est en tout cas la volonté de ses avocats qui ont déposé une demande de mise en liberté. "Cette demande sera audiencée le 7 février à la chambre d'instruction de la Cour d'Appel d'Amiens" expliquent Maître Bailly et Dumenil, les avocats de Willy Bardon. 

"Présumé innocent" 

Le 6 décembre dernier, Willy Bardon a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, par la Cour d'Assises de la Somme, pour l'enlèvement, la séquestration suivi de mort et le viol d'Elodie Kulik, survenu en 2002. Suite à la décision des jurés, Willy Bardon avait tenté de se suicider en ingurgitant un pesticide dangereux, du Temik

Après être resté dans le coma pendant trois jour, Willy Bardon et ses avocats ont décidé de faire appel de cette condamnation. "On a fait appel de la décision, donc M. Bardon est présumé innoncent, rajoutent les avocats. Nous demandons l'application des simples règles de droit". 

Jacky Kulik craint que Willy Bardon prenne la fuite 

Jacky Kulik, le père d'Elodie, qui se bat depuis la mort de sa fille de 24 ans pour que justice soit faite "espère que cette demande n'aboutira pas". "On ne sait pas ce qu'il fera une fois en liberté, proteste-t-il. Il pourrait très bien prendre la fuite, voire faire pression sur les témoins". Une crainte que les avocats de Willy Bardon tentent d'écarter : "Il a comparu libre à son procès et s'est toujours présenté.
 

"La peine prononcée contre lui est juste, donc j'espère que la justice en tiendra compte. On ne doit pas laisser quelqu'un comme ça en liberté" peste Jacky Kulik.  

Il revient également sur la tentative de suicide de Willy Bardon : "Pour se planter avec du Temik, il faut le doser savament, juge-t-il. Il l'avait dosé de façon à arriver en vie à l'hôpital". 

Sur le même sujet

Les + Lus