Belgique : l'arche centrale du Pont des Trous de Tournai a été abattue

L'arche centrale est désormais démolie. / © @sdurieux / Twitter
L'arche centrale est désormais démolie. / © @sdurieux / Twitter

La démolition du Pont des Trous de Tournai a débuté vendredi 2 août au petit matin. Le chantier devrait se terminer dans la soirée du lundi 5 août. Cette destruction sera suivie d'une rénovation, afin d'agrandir les arches du pont et de faire passer des bateaux plus grands.

Par Manon Pélissier

Le Pont des Trous, symbole emblématique de la ville de Tournai, en Wallonie picarde, a entamé sa métamorphose. Samedi 3 août, l'arche centrale du pont a été démolie, comme le rapporte La Voix du Nord, du média belge Sudinfo.
 
 

Les travaux de ce chantier de destruction ont commencé vendredi 2 août. Après être détruit, le pont sera rénové pour être moderniser et créer des arches plus grandes, afin de faire passer des péniches plus importantes et ainsi, améliorer la circulation fluviale entre le port du Havre et du Benelux. 
 


Projet controversé


Néanmoins, le Pont des Trous, joyau de l'époque médiévale érigé au XIIIe siècle, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991. Pour beaucoup de Tournaisiens, c'est "un déchirement" de voir ce monument détruit volontairement, comme le montre le reportage de la RTBF
 
Pont des Trous de Tournai : la démolition est en cours
Reportage d'Ali Benbournane et d'Antoine Morvan
 

La ministre de l'énergie, de l'environnement et du développement durable, Marie-Christine Merghem, originaire de Tournai, a elle aussi exprimé sa peine et sa colère à propos de cette destruction, dans une publication cinglante sur Facebook, raconte Le Soir.

"Parce qu’un Tournaisien vit sa ville dans les joies et dans les peines, je suis au pied de notre Pont des Trous depuis le lever du jour pour voir comment des pisse-froids institutionnels s’attaquent à un monument classé sans procédure patrimoniale préalable, sous l’œil glauque de petits potentats locaux."
 

Même si les pierres vont être réutilisées pour la rénovation du pont, le futur pont des Trous ne séduit pas les riverains et le plan de modernisation fait toujours autant polémique.
 
 
Pendant la Seconde guerre mondiale, le pont des Trous avait déjà été partiellement détruit, là aussi pour agrandir les arches et faire passer des péniches plus grandes.
 

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus