Coupe du Monde : Pavard et Varane comptent les heures avant le coup d'envoi

Benjamin Pavard et Raphaël Varane. / © MAXPPP
Benjamin Pavard et Raphaël Varane. / © MAXPPP

Journal de bord des Nordistes Benjamin Pavard et Raphaël Varane, jour 4 ! La tension monte pour le premier alors que la France attend de connaître la compo pour le match de samedi. Varane, plutôt discret, nous fait patienter... 

Par Jeanne Blanquart

Sortez les drapeaux, brandissez les coqs et souquez les artimuzes, car le grand jour est venu ! Ce jeudi, la Coupe du Monde 2018 sera officiellement lancée, en Russie. La pression doit monter, du côté d'Istra, où les Bleus attendent leur premier match, samedi...

En attendant, nos deux Nordistes préférés prennent discrètement la lumière. D'abord Raphaël Varane. Qu'est-ce qui se passe Raphaël ? On observe consciencieusement tes différents profils, sur les réseaux sociaux, et rien. Pas même un petit selfie au petit déj', où l'on t'imagine, comme dans une pub, trinquer avec Griezmann au jus d'orange frais. 

Même pas un petit tweet dans lequel tu relaierais peut-être la vidéo de ton entraînement, organisé hier à huis-clos. Ça avait l'air plutôt sympa pourtant...

Equipe de France : Le huis clos des Bleus à Istra I FFF 2018

Deux hypothèses pour expliquer ce silence. La première, et on la conçoit parfaitement, c'est que tu te concentres à 100% sur le match de samedi. Foot, foot, foot, et rien d'autre. La seconde, qui nous a été suggérée par nos confrères de Nord Littoral, c'est que tu préfères passer ton temps libre à papoter gaiement avec Jean-Yves Vandewalle, l'osthéopathe des Bleus.

"Raphaël connaît bien la Côte d’Opale, il s’est marié au Touquet", a raconté Jean-Yves. "Lors des séances de soins, nous parlons beaucoup de la famille, de la région Hauts-de-France… Ça nous permet de nous vider la tête, de penser à autre chose. Forcément, ça nous rapproche un peu plus." On vous imagine chanter les Corons à la fin de la séance et notre coeur un brin régionalo-chauvin sourit. 


Benjamin Anyways


"Aujourd'hui encore, je ne suis pas sûr qu'on me reconnaisse", as-tu dit à Eurosport. On ne peut pas te laisser dire ça. Non, vraiment. Parce qu'on se noit dans le nombre ahurissant de tweets en faveur de ta titularisation. Parce que même l'Équipe te place dans "le onze probable contre l'Australie".

"La dynamique Pavard est réelle. Le défenseur de Stuttgart reste sur deux prestations accomplies face à l'Italie puis lors de son entrée contre les États-Unis. A tel point que la question de sa titularisation se serait posée, même si Sidibé avait été pleinement apte...", avancent nos confrères. 

Alors tu vois, tu as déjà de quoi être fier. Pas la peine de prendre cet air mélancolique, dans une ambiance à la Xavier Dolan... 

#FiersdetreBleus @equipedefrance

14.2 k mentions J'aime, 139 commentaires - Benjamin Pavard (@benpavard21) sur Instagram : " #FiersdetreBleus @equipedefrance"



Elle est belle cette photo. Mais pour la prochaine, relève le menton et regarde-nous. Tu seras alors sur la pelouse, Didier l'aura annoncé une heure plus tôt, tu porteras haut tes couleurs. Et au lieu de pointer le doigt vers ta poitrine, tu nous feras ta petite danse de la victoire ? 



Relire : 

Jour 1 

Jour 2 

Jour 3 




Sur le même sujet

Les + Lus