Lille, Dunkerque, Calais : les gilets jaunes se sont rassemblés pour le premier anniversaire du mouvement

Manifestation des gilets jaunes ce samedi à Lille. / © FRANCE 3
Manifestation des gilets jaunes ce samedi à Lille. / © FRANCE 3

Pour le premier anniversaire du mouvement des gilets jaunes, de nombreux rassemblements étaient prévus en France. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, des appels ont été lancés autour des ronds-points investis pour la première fois il y a un an. À Lille, ils étaient 700 à manifester.

Par Clara De Beaujon

Le 17 novembre 2018, 282 000 manifestants se rassemblaient pour la première fois autour des ronds-points et des péages à travers la France. Depuis, le mouvement social s'est essoufflé mais les gilets jaunes entendaient profiter de ce week-end anniversaire pour se remobiliser partout dans le pays. 

Plusieurs milliers de personnes étaient attendues à Paris où des violences ont eu lieu mais "l'acte 53" se déclinait aussi dans tout le pays. Plus de 270 actions étaient annoncées tout le week-end sur Facebook, réseau social favori des gilets jaunes. 
 
Retour sur le mouvement de gilets jaunes après un an de manifestations


Quels sont les lieux de rassemblement dans le Nord et le Pas-de-Calais ? 


À Lille, la manifestation qui a débuté à 13h place de la République, comme depuis le début de mouvement, n'a rassemblé que 700 personnes.
 


À Dunkerque le rond-point du Faubourg de Cassel est occupé depuis ce matin, rapporte Le Phare Dunkerquois. Le rond-point des Parapluies est lui aussi réinvesti. Il y a un an, les manifestations avaient débuté dès le vendredi soir, la veille du lancement officiel du mouvement. Du côté de Sin-le-Noble, des appels ont été lancés dès ce matin pour revivre l'esprit des premières semaines.

Dans le Pas-de-Calais, des rassemblements étaient prévus à Arras mais aussi sur les ronds-points désormais connus du Bateau à Calonne-Ricouart, d’Intermarché à Saint-Pol-sur-Ternoise et de Jardiland à Calais.

Un an après, les multiples revendications de la vaste contestation, née de l'opposition à une taxe sur les carburants, demeurent : baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, retour de l'ISF, référendum d'initiative citoyenne... Les 17 milliards d'euros depuis débloqués par le gouvernement n'ont pas calmé la grogne ni amélioré le quotidien des manifestants. 
 
Depuis un an, le gilet jaune Erick Danckeart manifeste chaque samedi à Lomme

Le gilet jaune Erick Danckeart nordiste fait les comptes. Depuis un an, il manifeste à Lomme. Pour lui, les améliorations ne sont pas satisfaisantes :"J'ai un petit 60 euros sur les 300 euros qui me manquent. Donc je reste et je continue", maintient le manifestant qui n'a pas manqué un samedi de mobilisation depuis le début du mouvement. 
 

De nouveaux combats ont émergé 


Les gilets jaunes se sont emparés de nouvelles causes qui modifient les contours du mouvement. Ainsi cet après-midi à Lille, ils ont fait front commun avec la marche pour le climat. Ils ont tous défilé derrière une banderole "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, changeons le système. Justice sociale, justice fiscale, justice climatique". 
 


Pour certains manifestants à travers le pays, ce week-end anniversaire est aussi l'occasion de préparer le 5 décembre prochain où une grève reconductible est prévue en France contre la réforme des retraites. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus